Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 22:11

La renaissance du coupé mail  n°268,

 construit par Binder à Paris

Dans son état avant sa restauration

Dans son état avant sa restauration

Après sa restauration

Après sa restauration

Lorsque le collectionneur Siegward Tesch a acheté ce coupé, celui-ci répondait à toutes ses attentes. Il cherchait une voiture de prestige qui s’intègrerait dans sa collection et qu'il pourrait également utiliser dans les concours de tradition. 

Se lancer dans une telle aventure lui demanda beaucoup de courage et de d'imagination.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

A l’arrivée dans son atelier, le restaurateur Dieter Gaiser eut un choc en constatant plusieurs problèmes. La voitures avaient été modifiées de nombreuses fois . De plus, les restaurations étaient de très mauvaise qualité.

Le constat était clair : la voiture était très interessante mais le chemin pour arriver à un résultat satisfaisant serait long et ardu. Mais le projet a pu aboutir grâce à la volonté de M Tesch et l’optimisme inébranlable de Dieter Gaiser.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Après un travail de documentation, Dieter Gaiser a commencé le démontage de la voiture. Le point positif était que toutes les pièces métalliques étaient d’origine ou avaient été restaurées dans leur état d’origine.

 

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Par contre, au niveau de la caisse, de nombreux éléments étaient en mauvais état ou avaient été mal restaurés ou modifiés. Heureusement, Dieter Gaiser a retrouvé des traces des couleurs d’origine. Il a pu les reconstituer, ce qui permettra à la voiture de retrouver ses couleurs d'origine.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

La caisse a été envoyée au charron qui, grâce à l'analyse d'une photo d'époque, a pu la reconstituer dans sa forme d'origine. Les modifications les plus flagrantes qui altéraient la voiture, étaient le rajout d'un siège sur le toit et la modification de la coquille. Elles furent enlevées et, dés l'achèvement de la remise en état de la partie bois, on pouvait déjà reconnaître la forme élégante de son état initial.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Aprés de nombreuses heures de recherche menées par Dieter Gaiser, les couleurs et les types de tissu destinés à la garniture intérieure et aux coussins extérieurs ont été choisis avec monsieur Tesch (heureusement M Tesch a un autre coupé Binder de la même époque dans son état d'origine).

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Toutes les parties metalliques ont été nettoyées et traitées pour être ensuite recouvertes de plusieurs couches de peinture et de vernis traditionnels 

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Les roues furent également restaurées, par le charron, puis peintes et décorées de filets par M et Mme Gaiser.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Aprés des mois de travail, le train pouvait enfin être remonté.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Après le retour de la caisse, restaurée par le charron, arrivèrent les différents accessoires; tels le porte bagages, les sièges, coffre de toit ,... L'ensemble fut peint de façon traditionelle avec plusieurs couches de peinture.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Alors, commença, pour Dieter Gaiser et sa femme Anita, le garnissage de l'intérieur de la voiture.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Tout a été fabriqué à la main comme les boutons, les franges, et tous les accessoires necessaires.Les tissus et galons ont été fournis par Rudolph Stief.. L'effervescence règnait dans l'atelier Gaiser. Les châssis des fenêtres ont été restaurés et recouverts de tissu. Les coussins ont été rembourrés de crin et recouverts avec le nouveau tissu comme différents autres éléments ;boutons,...Tous les petits éléments de détails, qui ne sont parfois pas visibles, ont été fidèlement restaurés.

Le tiroir intérieur de la partie avant ainsi que ceux du coffre ont été refaits. Le sellier Mensch a été chargé de réaliser tous les éléments en cuir; poignées, étui à trompe, panier,...

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

L'immense projet de restauration arrivait à son terme avec l'assemblage de l'ensemble et l'application de plusieurs couches de vernis. Peu de temps avant le concours de tradition de Lossburg, l'ensemble de l'entreprise Gaiser travaillait de trés tôt le matin à tard le soir.Quelques jours avant le concours, M Tesch a pu receptionner le coupé mail pour réaliser les essais d'attelage. Jusqu'au dernier moment, chaque détail (comme les tenues des membres de l'équipage) a été fignolé. La voiture a été présentée devant les juges et le public, le 26/09/2014. Elle a eu un grand succés et a obtenu le premier prix en présentaion le samedi et le premier prix en maniabilité, le dimanche.

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Un succés important pour cette voiture qui, restaurée dans les règles de l'art, a pu retrouver son éclat d'origine.

 

 

 

Texte:

Hans Paggen

Version française Figoli

 

Photos:

D Gaiser,Fam Stripling

 

 

Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris
Renaissance du coupé mail  n°268 Binder à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BINDER 25/10/2014 13:09

Bravo Patrick pour ce bel article en images d'un rare type de voiture, et plus particulièrement une, (de Jules, mon arrière grand-père, ex chef de Maison Binder à Paris), Binder Paris, qui est destinée grâce à nos amis allemands, à revivre, après restauration, avec de beaux chevaux et de beaux équipages. Merveilleux ! Wunderbar !

Yves Dauger 24/10/2014 18:57

Magnifique reportage démontrant qu'une restauration de voiture demande beaucoup de temps et de patience et surtout d'un certain savoir faire.
Peut-être aurons nous la chance de voir ce bel équipage lors de nos concours en France ?

fauré 22/10/2014 10:30

avez vous une petite idée du prix d'achat et celui de la restauration?

Hans Paggen 22/10/2014 13:39

vide +/- 950 kg

Julie Wasselin 21/10/2014 22:47

Que du bonheur !! Bravo et merci…

Revol 22/10/2014 09:12

Prima was die Geiser Familie gemacht hatte !!! Eine Frage : wie schwer ist dizi Coach ?
Et bravo pour les photos et les commentaires de Figoli !!!