Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 11:56
Signature des livres de Julie Wasselin à Paris le 19/112015

Vous êtes nombreux à apprécier les différents écrits de Julie Wasselin sur attelage-patrimoine.com.; vous pourrez trés prochainement la rencontrer.

 

Le 19 Novembre 2015, à partir de 18h30, Julie Wasselin dédicacera ses ouvrages à la Terrasse de Gutenberg, 9 rue Emilio Castelar 75012 Paris.

Avec ses chevaux, Julie Wasselin a pratiqué le concours complet, le dressage et l’attelage en compétition. Elle a terminé sa carrière juge « élite » de la Fédération Française d’Equitation.

 

Ses ouvrages :

 

« Sous le regard des chevaux, récits et rêveries »

Emotion, rire et poésie. Un livre où la tristesse existentielle se soigne à l’esthétique équine… à déguster avec la tête de votre cheval appuyée sur l’épaule. Préface du Général Durand, ancien écuyer en chef au Cadre Noir.

 

« Seuls les chevaux sont innocents »

Le monde méconnu de l’attelage de compétition au cœur d’une intrigue illuminée par une magnifique histoire d’amitié. Un polar sombre, haletant, émouvant. Préfacé par Franck Deplanche. Couverture de Marie Breucq.

 

« Couleur sépia, récits et portraits en taille-douce »

Mosaïque de réflexions mordantes, inquiètes et parfois tendres sur la nature humaine. Une bonne part d’entre elles traverse l’univers des chevaux. Auprès d’eux nous avons tant à apprendre sur nous même et sur les autres… Préface de J-Pierre-Liégeois, professeur honoraire à la Sorbonne.

 

§§§

 

Julie Wasselin a également été visiteuse médicale pendant 25 ans.
Sans concession, elle nous raconte comment le principal souci des laboratoires pharmaceutiques consiste à transformer les malades en consommateurs. Un milieu tyrannique, un livre qui dérange :

 

« Le quotidien d’une visiteuse médicale, 
ou la promotion du médicament en France »

 

Ces quatre ouvrages sont édités à L’harmattan.

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by figoli
commenter cet article

commentaires