Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 23:40

 

Des voitures  du musée de

 

Compiègne

 

au salon Rétromobile  

 

du 3 au 7 Février 2016.

 

Le musée de Compiègne au salon  Rétromobile du 3 au 7 Février.

 

 

Rétromobile 2016, l’événement qui fait de Paris la Capitale de l’Automobile de Collection,  propose de découvrir dans de bonnes conditions trois voitures  extraites des réserves du musée de Compiègne.

 

En premier lieu une pièce exceptionnelle des Collections du Musée de la Voiture et du Tourisme, au Palais de Compiègne :

            La Berline de Gala de la Présidence de la République, par le carrossier MÜHLBACHER à Paris, commandée pour l’occasion de la visite du Tsar Nicolas II en 1896.

 

 

Le musée de Compiègne au salon  Rétromobile du 3 au 7 Février.

 

Autres pièces exceptionnelles provenant de la collection, deux véhicules illustrant la transition entre l’hippomobile et l’automobile :

           La Diligence à vapeur par BOLLÉ, carrossée par MÜHLBACHER

Le musée de Compiègne au salon  Rétromobile du 3 au 7 Février.

 

 La Mancelle à vapeur par BOLLÉ, présentée à l’Exposition Universelle de 1878.

 

Le musée de Compiègne au salon  Rétromobile du 3 au 7 Février.

Alors, si vous avez l'occasion de passer à Paris cette semaine profitez de cet évènement pour admirer ces véhicules avant qu'ils ne retournent dans leur réserve... ou, malheureusement ils ne seront plus accessibles au public. En effet malgré de nombreuses promesses la réhabilitation du musée de Compiègne n'est toujours pas engagée.

 

 

Photos:

Merci à Yves Dauger de nous avoir communiqué ces documents.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by figoli
commenter cet article

commentaires

Julie Wasselin 05/02/2016 18:03

On croise les doigts !

Julie Wasselin 04/02/2016 10:01

Un frémissement, un premier espoir ?
Quelles merveilles ! Elles doivent se demander ce qui leur arrive…

figoli 05/02/2016 17:43

Il est a noter que enfin le musée de Compiègne se revivifie: Achat de la voiture de parc à Pau et présence à rétromobile qui montre le désir de mettre en valeur cette collection.
Mais ne nous enflammons pas sur l'avenir de la collection
Voir ci dessous la réponse de la nouvelle conservatrice (parue dans le parisien du 04 Février):

Une vitrine avant un déménagement ?
Ce n’est pas un secret : le Musée national de la voiture de Compiègne est à l’étroit dans le palais impérial, avec ses quelque cent voitures anciennes, construites avant 1920 mais qui ne peuvent pas être toutes exposées. Depuis l’annonce de la mise en vente du haras national, l’agglomération de la région de Compiègne (ARC) a fait savoir que le site serait idéal pour le musée. 2016 sera donc une année clé pour le lieu d’exposition qui pourra peut-être enfin prendre ses aises. Selon l’un des organisateurs, le salon Rétromobile permet ainsi « d’avoir une vitrine » et de se faire connaître. Questionnée, Maria-Anne Privat-Savigny, la conservatrice, affirme qu’un déménagement n’est pas encore d’actualité. Le site du haras national est vaste de 2,5 ha et comprend 8 000 m² de bâtiments.