Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 07:40

 

Omnibus privé 1:

 de gare, d'hotel, de pensionnat

Préambule

 

Vous êtes nombreux à nous demander une nomenclature des types de voitures, intégrant l'évolution des modèles et leur utilisation suivant les époques.

Tâche compliquée car:

-vos attentes sont diverses, spécifiques à vos centres d'intérêt qu'ils soient; techniques, historiques, typologiques,...

-On ne peut que difficilement se fier aux dénominations utilisées par les constructeurs, dessinateurs ou journaux professionnels et ce, pour diverses raisons:

 

           °"Des voitures totalement différentes par la structure et l'apparence portent cependant le même nom.Ainsi, la dénomination "vis à vis" désigne, au XVIII° siècle, une voiture fermée à deux places et, au XIX°, une voiture découverte à quatre places ".-Jean Louis Libourel-

Nous pouvons ajouter de nombreux autres exemples; diligence, mail coach,...

 

           °"Une même voiture peut avoir des dénominations différentes sans lien apparent; le milord muni de demi-portières est indifféremment appelé "milord à portes" ou "américaine."-Jean Louis Libourel-

 

 

Pour finir, la dénomination d'une voiture peut être déterminée, même dans le sérieux Guide du carrossier, sans aucune logique; hormis l'application d'une politique commerciale liée à la mode du moment.

Cette confusion nécessite qu'avant toute présentation d'une voiture nous utilisions un référentiel fiable.

Donc, dans tous ces articles sur les types de voitures, nous nous appuierons sur les classifications établies par Jean Louis Libourel dans: 

 

"Voitures hippomobiles; vocabulaire typologique et technique".

 

Nos articles seront composés d'une présentation générale du type de voiture traité, de son histoire, complétés par un fond documentaire composé de dessins et commentaires d'époque (extraits d'ouvrages de carrosserie, de cahiers de dessins, de catalogues de constructeurs, de journaux professionnels,...). Ces documents vous donneront de précieuses indications sur l'origine du véhicule présenté ainsi que ses dimensions, ses avancées techniques,...

Ils seront proposés chronologiquement et, hormis quelques cas particuliers, dans leur totale intégrité; dessins, cotes et commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

Omnibus privés

de gare, d'hotels, de pensionnat.

 

Origine:

 

 

En 1662, une première expérience de mise en place de voitures publiques, les fameux "carrosses à cinq sols" transportant 8 personnes, est imaginée par Blaise Pascal et concrétisée par le marquis de Roanne. Cette première tentative avorte en 1678.

Ce n'est qu'en 1824 que M. Baudry innove, à Nantes, la première ligne de voitures publiques ouverte à tous; d'où le terme omnibus, utilisé pour désigner les voitures. En 1828, il installe à Paris sa société; les "Dames blanches" en ouvrant la ligne Madeleine-Bastille.

 

 

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Ces voitures à essieux à graisse ont une caisse contenant 14 places et sont montées "sur un train à flèche suspendue sur huit ressorts (montés en carré), quatre derrière, quatre devant -GDC,  juin 1860-

La caisse est d'un seul tenant mais un coupé est simulé sur les parois.

Bien vite, d'autres lignes furent inaugurées par de nombreux concurrents. En voulant se différencier, ces autres sociétés; Dames réunies, Tricycle, Hirondelle, Favorites,... innovent dans l'esthétique des voitures mais, surtout, dans tous les moyens techniques améliorant leur confort et leur maniabilité. 

 

Plan des lignes parisiennes d'omnibus en,1840.
Plan des lignes parisiennes d'omnibus en,1840.

Plan des lignes parisiennes d'omnibus en,1840.

 

En 1838-39, le constructeur " La compagnie des chemins verts"  imagine des voitures sans flèche, à sept ressorts et à essieux à demi-patent. A la même époque, un autre constructeur, Malen, allège considérablement le poids des voitures. Plus tard, il inventera les voitures à impériale qui équiperont la compagnie regroupant toutes les entreprises parisiennes; la CGO. Ces innovations techniques sont appliquées sur toutes les voitures mais certaines sociétés leur maintiennent un aspect traditionnel, comme cet omnibus de l'Entreprise générale d'omnibus à Nantes, aux parois simulant coupé et berline.

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

L'arrivée du train au centre de Paris et le développement économique qu'il entraîne provoquent la multiplication des lignes d'omnibus. Cette augmentation du trafic ne répond, cependant, pas à tous les besoins créés par l'extension du réseau ferrovière. D'autres secteurs d'activités; sociétés de chemin de fer, hôtels, pensionnats, vont donc s'employer à développer leurs propres services de transport. Ils font l'acquisition de nouvelles voitures, adaptées à leurs besoins. 

Elles sont"utilisées par les compagnies de chemin de fer et par les hôtels pour le transport des voyageurs de la gare au domicile et vice versa, par les pensionnats pour les élèves externes, par les personnes riches habitants loin des gares."  -GDC-

 

 

 

Donc vers 1850, en s'inspirant des techniques développées dans les transports publics, les carrossiers imaginent des véhicules, avec l'entrée  située à l'arrière, de conception différente des modèles précédents. Pourtant, du fait qu'elles transportent du public, elles gardent la dénomination d'omnibus. La non-obligation de respecter les règles techniques liées aux voitures publiques (décrets de 1851, 1852 spécifiant; dimensions des caisses, largeur des voies,...) laisse le champ libre à l'esprit créatif des constructeurs. Suivant son utilisation chacun de ces  omnibus privés présente un aspect et un aménagement particulier. Ils font rapidement la conquête des particuliers, comme voiture de service ou de luxe, ce qui entraîne la diversification des modèles; omnibus à capucine, à ballon, de type "classique", de château, mail omnibus.

Sous le non d'omnibus privé nous retrouvons donc des véhicules qui se différencient autant par les dimensions que par , l'aspect extérieur, l'aménagement, la qualité des matières utilisées, les équipements (frein, suspension,...) 

Avant de vous proposer des articles sur chacun des types d'omnibus privé, précédemment cité,  nous vous proposons de découvrir l'évolution des  premiers omnibus privés; ceux dont l'utilisation était liée au développement des chemins de fer; les omnibus de gare, d'hotel, et de pensionnat.

 

 

 

Omnibus de gare, d'hôtel, de pensionnat.

 

Suivant son utilisation, hormis la présence d'une galerie pour les bagages, chaque véhicule présente un aspect et un aménagement particulier.

Globalement;

-Les omnibus de pensionnat de grande contenance sont majoritairement dépourvus d'impériale

-Les omnibus d'hôtel, quelquefois pourvus d'impériale, dont le nombre de places, l'aspect et le confort diffèrent suivant l'importance et la qualité de l'établissement dont ils dépendent

-Les omnibus des sociétés de chemin de fer qui, selon leur destination; ligne régulière entre les gares, transport des gares vers le domicile des voyageurs, ont une contenance et, donc, un aspect différent.  Nous pouvons le découvrir avec ces photos d'Atget prises au début du XX° siècle donc à la fin de l'utilisation des voitures hippomobiles. 

 

Photo d'Atget (source BNF Gallica)

Photo d'Atget (source BNF Gallica)

Photo d'Atget (source BNF Gallica)

Photo d'Atget (source BNF Gallica)


Ces informations générales manquent de précisions sur les critères qui amènent à la construction d'une voiture et à son évolution. Nous pouvons trouver ces éléments dans les différents livres et journaux des professionnels de la carrosserie. En complément des informations sur l'origine de la création d'un véhicule  particulier, ces documents donnent des indications sur ses dimensions, ses aménagements, ses couleurs,...

En faire une synthèse édulcorerait un certain nombre de données. Aussi nous vous proposons de les découvrir dans leur intégralité.

Nous laissons pour l'ensemble de ces véhicules la dénomination omnibus de gare d'hôtel, de pensionnat car nous avons choisi les voitures spécifiquement conçues, à l'origine, pour ces types d'utilisation. Nous vous marquerons en italique l'appellation donnée par leurs créateurs.

 

 

Omnibus de gare, hôtel, pensionnat, 1855

 

publié dans l'ouvrage "Méthode de l'architecte en voiture" d'Amable Guillon sous l'appellation "Omnibus "

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare, d'hôtel, de pensionnat 1855

 

publié dans l'ouvrage "Méthode de l'architecte en voiture" d'Amable Guillon sous l'appellation "Omnibus à huit places"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel, de pensionnat 1855

 

publié dans l'ouvrage "Méthode de l'architecte en voiture" d'Amable Guillon sous l'appellation "Omnibus de chemin de fer"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de pensionnat 1856-1860

 

publié sous l'appellation "Omnibus de pensionnat"

Ce dessin, réalisé par le dessinateur Baslez a pour seule indication l'adresse; 13 rue Chaillot Paris, ce qui situe sa parution entre 1856 et 1860

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare, d'hôtel, de pensionnat, 1861

 

N° 101, publié dans le Guide du carrossier du 15 septembre 1861, sous l'appellation "Omnibus de chemin de fer"

 

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare, d'hôtel, de chemin de fer, 1862

 

publié dans le Guide du carrossier du 15 août 1862, sous l'appellation "Omnibus des chemins de fer de l'ouest"

 

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare, d'hôtel, de pensionnat, 1863

 

publié en octobre 1863, sous l'appellation "Omnibus à 10 places d'intérieur et 7 places d'impériales" 

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

De fin 1863 à 1870, le Guide du carrossier propose de nombreux modèles d'omnibus mais aucun spécifique aux transports de gare d'hôtel ou de pensionnat. 

 

 

Omnibus de gare, de pensionnat, d'hôtel, 1870

 

N°  333, publié par le Guide du carrossier du 15 août 1870, sous l'appellation "Omnibus pour pensionnat"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

De 1873 à 1888, nos informations ne sont pas complètes car nous n'avons qu'une documentation partielle sur cette période.

 

Omnibus de gare d'hôtel, de pensionnat, 1873

N° 401, par le Guide du carrossier le 15 décembre 1873, sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel de pensionnat, 1888

N° 742, publié par le Guide du carrossier, sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel de pensionnat, 1891

N° 42, publié par la carrosserie française du 15 septembre 1891, sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel de pensionnat, 1894

N° 101, publié par la Carrosserie française du  15 mars 1894, sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel de pensionnat, 1895

 

N° 121, publié par la Carrosserie française du 15 janvier 1895,  sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus de gare d'hôtel de pensionnat, 1895

N°954, publié par le Guide du carrossier le 15 août 1895, sous l'appellation "omnibus"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

Nous terminons cet article par la présentation d'un omnibus assez particulier; l'omnibus coupé, également imaginé pour faire le service des gares.

 

Omnibus coupé.

 

Cette voiture est peu commune et très peu d'exemplaires ont été conservées. Nous trouvons trace de sa première présentation, en 1863, dans le GDC.

En 1863, cette voiture est dédiée au transport des voyageurs entre les gares. Par rapport à un omnibus de gare classique, elle est constituée de deux compartiments; le coupé et l'omnibus, permettant ainsi de séparer les classes de passagers. Vingt ans plus tard, le carrossier Grummer de Paris utilisera ce principe de double compartiment pour construire une voiture de grand luxe. En 1905, s'inspirant du modèle de Grummer, la Carrosserie française présente un omnibus de tourisme. Ce dernier modèle offre la particularité d'intégrer une partie des avancées techniques et esthétiques de l'automobile; fond de caisse arrondi, porte-bagage, lanternes,...

 

Omnibus coupé, 1863

N° 167  publié dans le "Guide du carrossier" du 15 octobre 1863, sous l'appellation "omnibus coupé"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus coupé, 1893

 

publié dans la Carrosserie française d'octobre 1893, sous l'appellation " omnibus coupé commandé par une richissime famille"

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

Omnibus coupé, 1905

N° 365 publié dans la Carrosserie française, sous l'appellation "omnibus de tourisme et d'hotel" 

Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat
Omnibus privé 1: de gare, d'hotel, de pensionnat

 

 

 Cet exemple des coupés omnibus nous montre qu'une voiture conçue pour répondre à un besoin précis pouvait, quelques temps ou années plus tard, inspirer les constructeurs pour une autre utilisation;

- dépendant du choix d'un client; ex. :  l'omnibus coupé de luxe, créé par Grummer.

- correspondant à un nouveau marché; ex.: omnibus coupé de tourisme

Les innovations, développées dans ces voitures de service que sont les omnibus de gare et d'hôtel, furent utilisées dans la réalisation d'autres types d'omnibus; dédiés aux activités familiales, de chasse, et même de vie mondaine. Dans les prochains articles de cette série concernant les Omnibus privés, nous découvrirons ces différents types de voitures en commençant par les "omnibus à capucine"

 

  •  

Texte:

Patrick Magnaudeix

 

Documentation:

Atget "Album " (BNF)

Baslez "Album dessins" (collection privée)

Furger Andres "Kutschen Europas des 19 und 20 band 2"

Guillon Amable "Méthode de l'architecture en voitures" (collection de l'auteur)

Lagard "Carrosserie française" (collection fédération française de carrosserie)

Libourel Jean Louis "Voitures hippomobiles, vocabulaire typologique et technique "

Rommelaere Catherine " Voitures et carrossiers au XVIII° et XIX° siècle"

Thomas Brice "Guide du carrossier" (collection de l'auteur)

 

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

midolu 27/02/2017 13:09

Très intéressant, merci et félicitations pour ce beau travail, ces documents commentés !

Julie Wasselin 27/02/2017 12:06

Magnifique travail, cher Patrick !!! Vous êtes irremplaçable…