Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 07:49
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon

 

Omnibus privé 3:

 

 Omnibus à  ballon

 

Préambule

 

Vous êtes nombreux à nous demander une nomenclature des types de voitures, intégrant l'évolution des modèles et leur utilisation suivant les époques.

Tâche compliquée car:

-vos attentes sont diverses, spécifiques à vos centres d'intérêt qu'ils soient; techniques, historiques, typologiques,...

-On ne peut que difficilement se fier aux dénominations utilisées par les constructeurs, dessinateurs ou journaux professionnels et ce, pour diverses raisons:

           °"Des voitures totalement différentes par la structure et l'apparence portent cependant le même nom.Ainsi, la dénomination "vis à vis" désigne, au XVIII° siècle, une voiture fermée à deux places et, au XIX°, une voiture découverte à quatre places ".-Jean Louis Libourel-

Nous pouvons ajouter de nombreux autres exemples; diligence, mail coach,...

           °"Une même voiture peut avoir des dénominations différentes sans lien apparent; le milord muni de demi-portières est indifféremment appelé "milord à portes" ou "américaine."-Jean Louis Libourel-

Pour finir, la dénomination d'une voiture peut être déterminée, même dans le sérieux Guide du carrossier, sans aucune logique; hormis l'application d'une politique commerciale liée à la mode du moment.

Cette confusion nécessite qu'avant toute présentation d'une voiture nous utilisions un référentiel fiable.

Donc, dans tous ces articles sur les types de voitures, nous nous appuierons sur les classifications établies par Jean Louis Libourel dans:: "Voitures hippomobiles; vocabulaire typologique et technique".

 

Nos articles seront composés d'une présentation générale du type de voiture traité, de son histoire, complétés par un fond documentaire composé de dessins et commentaires d'époque (extraits d'ouvrages de carrosserie, de cahiers de dessins, de catalogues de constructeurs, de journaux professionnels,...). Ces documents vous donneront de précieuses indications sur l'origine du véhicule présenté ainsi que ses dimensions, ses avancées techniques,...

Ils seront proposés chronologiquement et, hormis quelques cas particuliers, dans leur totale intégrité; dessins, cotes et commentaires.

 

 

Cet article fait partie d'une série consacrée aux différents types d'omnibus privés:

 

Omnibus privé 1: omnibus de gare d'hôtel de pensionnat

 

Omnibus privé 2: Omnibus à capucine.

 

Nous consacrons cette parution à un type d'omnibus transformable utilisable aussi bien en période estivale qu'hivernale: l'omnibus à ballon.

 

 

L'Omnibus à ballon

 

 

 

Le terme ballon est donné aux dessus mobiles des voitures quand on peut les enlever d'une seule pièce. L'omnibus à ballon désigne donc tout omnibus avec dessus mobile dont le retrait transforme la voiture en grande wagonnette.
"On a donné le nom de ballon au dessus mobile des calèches, berlines, omnibus, quand on peut enlever ces dessus d'une seule pièce. L'omnibus à ballon désigne généralement tout omnibus quelque soit le coffre, avec dessus mobile." -GDC du 15 avril 1864-

On peut aussi considérer que c'est une grande wagonnette qui prend l'aspect d'un omnibus quand est rajouté le ballon d'où le terme également utilisé de Break-omnibus. 

L'autre dénomination également employée; Omnibus-break semble, quant à elle, faire référence au mode de fabrication de certaines de ces voitures. Il consiste à construire une caisse d'omnibus puis de la découper en deux parties selon un dessin prédéfini. Vous trouverez ci-dessous les détails de ce mode de construction dans la présentation de la voiture 177 du Guide du carrossier.

Ces omnibus à ballon sont imaginés au début des années 1850. Dans son n° 126, de 1861, le G.D.C.  spécifie:

"L'origine des break-omnibus, omnibus-break ou bien omnibus à ballon remonte à une dizaine d'années environ. On fabrique très peu d'omnibus-break"

Il semble donc que ces voitures n'eurent, à l'origine, qu'un succès limité. Paradoxalement, à partir des années 1864, de nombreux modèles  sont présentés dans le GDC, ce qui pourrait faire penser qu'elles revinrent alors à la mode. Dans dans les années 1890 et 1900, leur présence se raréfie dans les revues professionnelles; "GDC, Carrosserie française,...,

Comme nous pouvons le voir sur ce modèle conservé dans une collection privée, certains ballons sont équipés de systèmes de fixation ce qui facilite ainsi leur enlèvement et éventuellement leur stockage hivernal en suspension.
                                

 

Omnibus ballon signé Whil Mengelbier Jos.Sohn d' Aachen :collection privée (crédit photo P Magnaudeix )
Omnibus ballon signé Whil Mengelbier Jos.Sohn d' Aachen :collection privée (crédit photo P Magnaudeix )
Omnibus ballon signé Whil Mengelbier Jos.Sohn d' Aachen :collection privée (crédit photo P Magnaudeix )

Omnibus ballon signé Whil Mengelbier Jos.Sohn d' Aachen :collection privée (crédit photo P Magnaudeix )

 

Lorsque le ballon est enlevé, on le remplace par deux dossiers garnis d'accoudoirs à leurs extrémités, lui donnant donc l'aspect de grande wagonnette.

Dessin extrait du guide du carrossier de 1864 (collection de l'auteur)

Dessin extrait du guide du carrossier de 1864 (collection de l'auteur)

 

Voici le modèle précédent sans son  ballon et avec des dossiers rajoutés. 

Le même omnibus sous l'aspect grande wagonnette (Crédit photos Kutschen Europas-Andres Furger)

Le même omnibus sous l'aspect grande wagonnette (Crédit photos Kutschen Europas-Andres Furger)

 

Cette approche générale des omnibus à ballon ne tient pas compte d'autres caractéristiques liées à leur utilisation, à leur aménagement intérieur, à l'époque de leur construction,...

Vous trouverez ces spécificités de réalisation dans les différents modèles extraits du Guide du carrossier que nous vous présentons maintenant. 

Pour chaque type d'Omnibus à ballon, classé par ordre chronologique, nous précisons son origine et la date de sa parution. A titre indicatif, nous indiquons l'appellation commerciale donnée par le dessinateur.

 

 

Omnibus à ballon 1861

 

n° 100, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 septembre 1861 sous l'appellation "Omnibus bourgeois"

(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)

(collection de l'auteur)

 

Omnibus ballon 1861

 

n° 111 publié dans "Le guide du carrossier" du 15 décembre 1861 sous l'appellation "Char à bancs omnibus"

Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon

 

Omnibus à ballon 1864

 

n° 177, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 février 1864 sous l'appellation "Omnibus break"

(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)

(collection de l'auteur)

 

Voici la planche n° 5°, complétée par la description du mode assez original de sa construction que nous pouvons résumer ainsi: Le carrossier démarre la construction d'un omnibus dont il découpe par la suite la partie supérieure. Il complète l'ensemble par un système de fixation des deux parties.

(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)

(collection de l'auteur)

 

Omnibus à ballon 1864

 

n° 197, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 décembre 1864 sous l'appellation "Omnibus break"

(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)
(collection de l'auteur)

(collection de l'auteur)

 

Omnibus à ballon 1868

 

n° 283, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 août 1868 sous l'appellation "Omnibus break"

(collection  centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)
(collection  centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)
(collection  centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)

(collection centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)

 

Omnibus à  ballon 1869

 

n° 293, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 février 1869 sous l'appellation "Omnibus break"

(collection  centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)
(collection  centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)

(collection centre de documentation de la Fédération Française de Carrosserie)

 

Omnibus à  ballon 1874

 

n° 424, publié dans "Le guide du carrossier"   sous l'appellation "Omnibus break"

Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon

 

Omnibus à  ballon 1897

 

n°1011, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 décembre 1897 sous l'appellation "Omnibus à ballon"

Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon
Omnibus privé 3:  Omnibus à  ballon

 

Comme le montre ce dernier modèle, dans le dernier tiers du XIX°siècle, des carrossiers équipent le ballon d'un siège d'impériale, ce qui est possible grâce aux innovations apportées en termes de fixation du ballon et d'amélioration des suspensions. 

Voici un modèle de ce type, réalisation du carrossier Thomas Baptiste, à Paris, photographié lors de la route des omnibus 2017.

 

Break-omnibus, par Thomas Baptiste à Paris (crédit photo: J.L. Libourel.)

Break-omnibus, par Thomas Baptiste à Paris (crédit photo: J.L. Libourel.)

 

Texte:

Patrick Magnaudeix

 

Documentation:

 

Baslez "Album dessins" (collection privée)

Furger Andres "Kutschen Europas des 19 und 20 band 2"

Guillon Amable "Méthode de l'architecture en voitures" (collection de l'auteur)

Lagard "Carrosserie française" (collection fédération française de carrosserie)

Libourel Jean Louis "Voitures hippomobiles, vocabulaire typologique et technique "

Rommelaere Catherine " Voitures et carrossiers au XVIII° et XIX° siècle"

Thomas Brice "Guide du carrossier" (collection de l'auteur)

 

...

Omnibus Binder présenté avec le ballon suspendu (collection Scheidel)

Omnibus Binder présenté avec le ballon suspendu (collection Scheidel)

Partager cet article

Repost0

commentaires