Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 09:09

 

La « qualif »

 

 

Julie Wasselin

 

 

 

Dessin Norman Thelwell

Dessin Norman Thelwell

La « qualif »

 

Non, pas en championnats…

 

La « qualif », c’est cet avis brut de décoffrage qui vous épingle comme ça, de temps en temps.

Sans que vous ayez rien demandé.

C’est ça et rien d’autre.

Ce jugement simpliste qui vous résume dans l’esprit des autres et qui forcément ne souligne qu’une seule de vos facettes, celle qui se voit le plus.

 

D’un cheval, on entend dire :

- Lui, il est adorable.

- Elle, c’est une frappadingue !

- C’est un anxieux, il est pénible

- Méfiez-vous, il est dangereux.

- Il est froid. Il va falloir le porter !

- Il est dédaigneux.

- Lui, c’est une crème…

- Il est câlin… c’est une rareté

- C’est une cossarde. Vous allez cracher vos poumons !

- Ah lui, c’est un bonheur, il est généreux.

- Intelligent ? Il faudra l’être plus que lui et sans vouloir vous froisser, ce  n’est pas gagné !

- C’est un peureux. En extérieur, soyez sur vos gardes… méfiez-vous même des papillons.

- Maniable ? On vous l’enviera, on essaiera même de vous le piquer.

- Philosophe ? Vous l’avez certainement aidé à le devenir.

- Il est facile. Oui, oui… ça dépend avec qui !

- Bête… eh oui, il y a, tout comme chez nous les « humains », des animaux qui ne sont pas très malins. Et parfois c’est préférable.

- Méchant ? Non. S’il l’est, c’est qu’un homme ou une femme l’a rendu… méchant.

Il se défend.

- Aux ordres ? Bravo, vous avez su lui parler poliment.

- C’est une crapule… alors il est probablement drôle, et, en sa compagnie, si vous avez une bonne assiette, vous ne vous ennuierez pas.

- Il est mal élevé ? Là, je crois que ça vous concerne…

Etc.

 

La liste est longue, et nous n’en ferons pas le tour, surtout qu’il faut imaginer aussi les « qualifs » incompatibles :

« Froid et généreux », ça n’existe pas.

Mais, dans le manège où vous tentez de vous asseoir correctement sans trop en baver, des « adorables, philosophes et cossards », on vous en servira.

 

§§§

 

Partager cet article

Repost0

commentaires