Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 09:02

 

 

 

 

 C’est très facile de monter à cheval

 

 

 

        thelwell.jpg

 

 

        

         Quelqu’un qui vous tienne l’animal ne sera pas inutile, surtout si le quadrupède,  soudainement, prend appui sur ce pied droit que vous laissez au sol alors que vous avez déjà chaussé le gauche dans l’étrier. Situation inextricable et douloureuse, quand le cheval, malgré vos hurlements, s’enracine.

         Si le coquin est un adepte de la récidive, il vous faudra envisager un tabouret.

 

         À sa tête, quelqu’un sera d’une aide précieuse également, s’il prend au quadrupède l’envie de démarrer juste à l’instant où vous l’enfourchez. La fracture du coccyx est atroce… parlez-en à ceux qui ont essayé.

         Bien entendu, quelqu’un qui ressangle la selle parce que vous n’y avez pas songé n’est pas sans intérêt… sans oublier l’âme compatissante qui tiendra fermement l’étrivière opposée à votre tentative afin d’empêcher ladite selle de tourner. Passer sous le ventre du cheval au triple galop reste du domaine des cosaques et ça n’a pas beaucoup d’allure de faire ça à l’arrêt.

         Evidemment vous pourriez inventer de sauter en selle, mais ça demande une forme certaine, ou bien, comme à l’armée, par le passé, un maître de manège qui vous « encourage » d’une aiguille bien positionnée si votre postérieur n’est pas assez léger. Ça donne de l’élan.

         Non… trouvez un homme de confiance et tendez-lui la jambe gauche. Agrippez-vous à la selle et aux crins ( choisir de préférence un cheval qui en a ) et que d’un geste leste il vous enlève  ( pas trop cependant, vous pourriez passer de l’autre côté ) et vous pose ( placer, c’est plus difficile …) délicatement ( ? ) sur la selle.

          Ensuite ?

          Tant que « ça »  ne bouge pas, tout va bien.

         Après, c’est une autre histoire…

         Pour avoir le regard sereinement posé sur la ligne bleue des Vosges, l’épaule effacée, le rein souple et soutenu, la main légère et la jambe descendue, il vous faudra quelques années… il vous faudra apprendre à monter.  

 

Julie Wasselin

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marinelou 27/01/2014 15:57

J'avais un ami qui prenant son élan était tombé de l'autre côté du cheval, j'ai connu ça deux fois !

midolu 27/01/2014 09:59

Il vaut mieux prévenir que guérir ...
Merci pour ces conseils avisés (et pour le site) !
Bonne semaine.