Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 20:45

Rambouillet 40 ans plus tard

 

 

2013-09-24 194103

2013-09-24 194145

2013-09-24 194218

2013-09-24 194247

2013-09-24 194319

2013-09-24 194346

2013-09-24 201254

2013-09-24 201324

2013-09-24 201405

2013-09-24 201507

2013-09-24 201507-copie-1

2013-09-24 201538

2013-09-24 201611

Texte et photos: Renata    

 

Vous trouverez de nombreuses photos dans l'Album:

CIAT-Rambouillet-2013-Album CIAT-Rambouillet-2013-Album

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rita 16/10/2013 00:07

Je suis tout à fait d'accord avec Arba, le meneur de tandem peut parfaitement mener à l'Anglaise, même dans une mania technique. Dans une mania difficile ou technique, on peut même mener beaucoup
plus subtile à l'Anglaise qu' à 2 mains. La difficulté en tandem, c'est de bien régler la distance entre le wheeler et le leader, c'est à dire, au plus que la distance est grande entre le wheeler
et le leader, au plus facile de mener, car on a un temps de reaction qui est plus grande. Mais un tandem très long n'est pas très jolie à voir, c'est donc mieux de pouvoir ramener le leader plus
près du wheeler. En faite, il faudra que les meneurs actuel en tradition et en sportif exercent beaucoup plus par le dressage leurs transitions dans l'allure et j'espère qu'alors on va pouvoir
admirer 'un art de mener à l'Anglaise'.

Renata 29/09/2013 18:51

M. Riegger du tridem allait recevoir ses récompenses, j'ai une photo quelques foulées plus tard où il tient son fouet en main. Quant aux gants, ils sont peut-être foncés, ou il avait égaré ceux du
concours ou... C'est son choix de porter ceux-là !
Peut-être faudrait-il créer des concours de pur menage, ou ajouter une épreuve de menage à l'anglaise dans les concours de tradition (même en sport, il n'y que quelques figures dans l'épreuve de
dressage).
Le règlement n'impose aucun style de menage. Et je suppose que beaucoup de concurrents n'ont pas la chance de pouvoir s'entraîner assidument.
Bravo aux meneurs qui ont la volonté et le talent de pratiquer le bel attelage comme il y a 100 ans, ils sont les gardiens d'un savoir rare.
Quel plaisir cher ARBA de lire votre enthousiasme réactif!

François 28/09/2013 11:18

Pourqoui le meneur de tridem n'a pas de fouet en mains ?
Et des gants noirs ?

Arba 28/09/2013 11:13

Ma chère Renata,
Je ne suis absolument pas d'accord avec votre interprétation, même si la photo accentue les faits. Il existe des meneurs sportifs à 4 qui font des manianibilités beaucoup plus difficiles à
l'anglaise (Emmanuel Vantroys entre autres) ou Caesare Martignoni avec 4 chevaux et un Built Up Break. Anecdote : la seule fois où E Vantroys a emprunté des pinces à un ami, il en a perdu une
pendant le marathon ! Pourquoi E Howlett n'a pas "bouclé" pour toutes ses manoeuvres à Paris ? Relisez bien la lettre n° 3 de Carlo Gnecchi Ruscone dans le dernier Attelages Magazine. CGR est une
figure incontestable de la Tradition en Italie ! Et le prince Philip n'accepte les pinces que dans la compétition, même s'il continuait à faire le dressage à 4 à l'anglaise ( reprises à son niveau
plus diicile qu'une maniabilité "prétendue" de tradition !.

Renata 28/09/2013 10:45

Cher Arba, Urbain est pourtant un excellent meneur. En Belgique les meneurs en tandem mènent tous à une main. En France, la vitesse et la difficulté de la maniabilité les obligent à mener à deux
mains. Sur la photo, il a voulu faire un signe amical, tout à sa joie, me voyant tout à coup sur la tribune du jury (alors désertée). C'est la dure réalité du cliché pris à ce moment précis !