Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 20:17

 

 

COMMUNIQUER ET APPRENDRE AVEC LES TECHNOLOGIES DIGITALES DES MUSEES...

 

 

“Prendere il legno” Tout Apprendre sur le carrosse, au Museo della Carrozza à Macerata

  il museo

de Rosaria Cicarilli et Giuliana Pascucci Musei Civici de Palazzo Buonaccorsi
 

Le seul véritable voyage,... , ce ne serait pas d'aller vers de nouveaux paysages, mais d'avoir d'autres yeux,... (Marcel Proust)

 

Ces dernières années, il a y eu une croissance importante de  l’utilisation de technologies digitales pour permettre aux musées de communiquer soit sur place avec des écrans, soit on-line par la création de sites web de plus en plus populaires, captivants et performants.  A l’avenir, on se demande quels pourraient être les changements ou les évolutions suite à l’utilisation croissante des technologies digitales. 

Cette question a été le moteur principal qui a animé le projet du nouveau Musée de la Voiture inauguré à Macerata en décembre 2009, dans le décor suggestif de l'Immeuble Buonaccorsi avec l'idée spécifique de penser et de faire le musée comme un "atelier", un "laboratoire" qui alimente les émotions, les connaissances et les expériences de la société.

   

Fondé en 1962, le point fort du Musée de la Voiture de Macerata  est constitué par le groupe inestimable de voitures sportives, harnais et selles donnés par le fondateur Pieralberto Conti et par d'autres voitures ayant appartenues à différentes familles de la région des Marches.

 La nouvelle présentation met en valeur les capacités attractives et les centres d'intérêt avec l'emploi de technologies à la pointe du progrès comme le vidéo-projecteur et l’écran tactile. Dès l'entrée le visiteur est accueilli par le piétinement des chevaux sur le parquet en bois de chêne, suivi par le bruit de la voiture. C'est une invitation à la visite et en même temps une sonnette d'alarme pour attirer l'attention du visiteur sur la fonction originale de l’ample hall, capable d’amortir les bruits.

À l'intérieur du musée quelques écrans, sur le thème du voyage, augmentent le pouvoir de narration des différentes sections. Il en résulte une meilleure situation communicative grâce à l'usage de flux informatifs hétérogènes, véhiculés par différents supports. Le musée devient une machine à raconter, et réussit à unir la forme et le fonds, invitant à découvrir le territoire en carrosse.

 

touch screen

 

Les écrans tactiles apportent des informations sur chaque véhicule exposé : à côté de la légende, les écrans montrent graphiquement grâce à trois images en couleurs, les caractéristiques techniques et mécaniques, qui distinguent les roues, les suspensions et la caisse. Ils donnent une description de l’évolution historique du modèle accompagnée d’un glossaire qui permet d’identifier chaque composant par son  vrai nom.

 

touch screen2

     

Les visiteurs, grands et petits, demandent souvent s’ils peuvent monter sur les voitures.

Dans le nouveau musée la réponse est affirmative naturellement, mais la solution adoptée est résolument inattendue.  Par une petite  marche, pas très pratique, vous montez sur une voiture unique constituée par une caisse courbée et bombée suspendue sur des ressorts qui, à travers un système ingénieux de vidéo projection synchronisée,  permet de faire revivre l'émotion d’un voyage.

 

virtual carriage

 

Il est possible de choisir de nombreux parcours dans l'arrière-pays des Marches selon la carte choisie qui doit être introduite à l’endroit prévu.  

 

postcard for the virtual carriage

L'atmosphère devient amusante : pendant que vous faites un retour dans le temps, vous pouvez vous laisser porter par l’imagination vers "ce voyage" que fit Cendrillon et son prince, vers le bonheur, un chemin cadencé par le piétinement des chevaux et la magie d'un rêve enfantin.

Rideaux fermés, vous partez enfin et, sous la poussée d'une première forte secousse auxquelles succèdent beaucoup d’autres suivant de type de route que vous parcourez, vous entreprenez un voyage bercé par le balancement de la voiture et le doux grincement du fer contre le bois.

 

 

Par les fenêtres avant, arrière et latérales, vous voyez défiler le paysage, de petites agglomérations urbaines, des églises, des réserves naturelles, des parcs et des monuments, pendant qu’un cocher fait résonner son récit aussi sympathique que loquace, vous vous imaginez conduisant la paire de chevaux, contrôlant la voiture du haut du siège.

Ce personnage imaginaire au timbre de voix familier suscite la curiosité et l’attente, en racontant les us et coutumes, les légendes des lieux, en se laissant aller même à quelques citations classiques, mais toujours reformulées par la sagesse populaire. Ensuite le carrosse s’arrête pour laisser les chevaux se restaurer et pour permettre aux voyageurs d’admirer le territoire. Après le nouveau départ, le cocher continue son récit jusqu’à ce que le grincement du frein annonce la fin du voyage.  

 

inside the virtual carriage

 

Alors les rideaux qui obscurcissaient l'intérieur de la voiture se rouvrent, l'expérience magique et virtuelle se termine ; le touriste retourne à l'intérieur du musée. Le bagage de curiosité chatouillé par l'expérience peut pousser le visiteur à approfondir le parcours, en consultant l’écran tactile et peut s’organiser un "voyage" réel.

L'installation multimédia favorise et développe la connaissance du patrimoine historique artistique et environnemental du territoire des Marches en adoptant un point de vue original:  celui des voyageurs en carrosse et de ceux qui fréquentèrent nos rues avant l'avènement des moyens de transport modernes.

Par exemple, vous pouvez faire le voyage de Palazzo Buonaccorsi à castello di Caldarola en passant par la vallée de Chienti, continuant par la route des manoirs ou descendre la vallée de Potenza pour arriver à l’abbaye du haut Moyen Age de Rambona.

Le visiteur est impliqué au niveau émotionnel dans un voyage d'exploration multimédia à travers un court-métrage animé et un feuilleton télévisé, qui permet de découvrir et d'approfondir les aspects de vulgarisation et didactiques. 

A ces technologies, réalisées exprès avec l’intention de recréer les mouvements et les sonorités des déplacements avec cet ancien moyen de transport, est assigné le devoir de mettre en continuité directe le carrosse et le territoire environnant visité pendant le voyage.

      

Avec l’attention particulière que le Musée accorde à son public, il y a sur le site (cfr. www.maceratamusei.it link), en plus de divers laboratoires documentés par une photogallery (actuellement en cours de mise à jour), une insolite boîte à jeux, “Baule di giochi” . Conçue initialement comme un simple entrepôt pour des activités ludiques et récréatives, au cours de cette première année, elle est devenue source pour le déroulement d’ultérieures d’activités didactiques, y compris pour des enseignants dans le but de renforcer l’expérience vécue dans le musée.

 

kids way

 

Pour les plus jeunes, il y a une série d’instruments, dont 5 cubes placés le long du parcours, sous forme de plaisantes énigmes et une petite brochure illustrée distribuée gratuitement, dans le but d’approfondir les curiosités suscitées par la visite.

 

kids way 2

 

Le Musée prend l’aspect d’un véritable médiateur en mesure non seulement de conserver et de transmettre le savoir d’une culture à l’autre, d’une époque à l’autre, d’un code interprétatif à l’autre, mais aussi de faire cross média.

Les nouveaux médias ne se différencient pas seulement par le seul support technologique, mais parce qu’ils reformulent les procédés de transmission, fondant une nouvelle modalité de faire et de penser le musée. Il a aujourd’hui de nouveaux yeux, c’est un pont technologique entre la valorisation des contenus et l’interaction indirecte entre l’autre et soi.

  amg821.jpg

 

Nous remercions le journal Notizario de nous avoir fait connaitre le muséo Della Carroza de Macérata et son intéressante muséograhie. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julie Wasselin 11/08/2011 20:56


GE-NIAL !!
Que la France en prenne de la graine...