Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 13:45

 18982-copie-1.jpg

Capture de la dormeuse de Napoléon à Waterloo

Exposition : La berline de Napoléon

Le mystère du butin de Napoléon

img056

 

« Au soir de la défaite de Waterloo, (le 18 Juin  1815) Napoléon, convaincu par ses généraux de se retirer donne l’ordre aux derniers carrés de la garde de se replier, et doit se résigner à quitter le champ de bataille à cheval. Des quatorze voitures de sa suite, neuf seulement rentrent à Paris. Immobilisées dans un gigantesque encombrement au moment de passer le pont sur la Dyle à l’entrée de Genappe, les cinq voitures restantes, ainsi que d’autres véhicules et fourgons, tombent aux mains des prussiens. S’organisent alors parmi les soldats et officiers un pillage en règle et une prise inespérée, celle des deux voitures personnelles de l’empereur»

La première est une dormeuse :

21968-copie-1.jpg

L’un des officiers prussiens, le major Von Keller s’approprie la dormeuse et son contenu. Il la cèda la même année au prince régent d’Angleterre, le futur Georges V qui lui-même la cède au collectionneur William Bullock. Celui-ci en fera un objet de foire et l’exposera à travers toute l’Angleterre.

napoleoncarriage-copie-1.jpg

 

En 1842, la voiture rejoint la salle Napoléon du musée Tussaud de Londres.

b41-copie-1.jpg

Elle brulera dans l’incendie du musée en 1925. Ces quelques dessins vous donnerons une idée de son organisation intérieure.

57

La deuxième est un « Landau  » :

« Le feld-maréchal Blücher l’envoie, fort endommagé, à son épouse au château de Kriblowtz prés de Breslau. Il s’en servira par la suite pour certains de ses déplacements. En 1973, le comte Blücher von Walstatt, descendant du Maréchal, décide d’en confier la conservation au musée National de Malmaison »

bzu7a4juft7f9cwfg

armoiries landau Nap

 

Construite par Getting en 1812,

signature Getting

elle avait servi à Napoléon lors de la campagne de Russie.

bzu7baufdaa88i2b0

       Devant, un soufflet en cuir  permet au passager d'allonger ses jambes. A noter également la fixation originale du siège du cocher.

Vakantie%202011%20B%20444Vakantie%202011%20B%20451Vakantie%202011%20B%20472

 

Voici d’autres photos de la voiture avant sa restauration.

Vakantie%202011%20B%20443Vakantie%202011%20B%20460Vakantie%202011%20B%20473

 

Ce landau vient d’être restauré pour  être présenté sous le nom de "Berline" dans une exposition organisée par le musée de la légion d’honneur du 7 Mars au 8 Juillet 2012.

img064

 

Le public pourra découvrir la voiture de l’empereur pillée au soir de l’ultime défaite et le butin (contenu dans les différentes voitures capturées), reconstitué : les effets de campagne de Napoléon (chapeau, redingote, nécessaires, argenterie…),

6

Dessin vous permettant de visualiser l'emplacement des différents objets entreposés dans la dormeuse

img059

img060

img061

mais aussi, pour la première fois exposées en France, ses décorations personnelles, prêtées de façon exceptionnelle par le musée historique de l’état de Moscou.

img058

Bijou de l'ordre de Saint André de Russie de Napoléon 1°,attribué le 9 Juillet 1807 trouvé dans ses bagages à Waterloo.-Musée historique d'Etat, Moscou-

 img062

 Bijou de l'ordre de l'éléphant du Danemark de Npoléon 1° attribué le 18 Mai 1808 trouvé dans ses bagages à Waterloo.

 

A l’occasion de cette exposition un livre sera publié en Mars 2012 chez Albin Michel.

Sous la direction de Jean Tulard, plusieurs auteurs retracent :

            -L’histoire rocambolesque du « butin de Waterloo »

            -Le mode de vie et la stratégie politique de l’empereur : Napoléon ou l’art de la décoration.

img055

 

 En attendant l'ouverture de l'exposition et l'édition de cet opuscule, vous trouverez des informations sur ces deux voitures dans les articles en lien sur les sites:

I§B Whips avec un article de Max Terrier de 1972:link

Tradition Fahrkrunst avec un article et une bibliographie de Hans Bert Paggen:link

Documentations et photos

Dossier presse Musée de la légion étrangère,

Tim Vanden Borre, Hans Bert Paggen, Henri Baup, Figoli,...

 

      img063

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric Beltrame 22/08/2012 08:53

Un beau blog, bien documenter.

rene.geauphre 02/01/2012 12:49

Respect pour l'article ! Ayant visité le musée, ainsi que la reconstitution du champ de bataille de Waterloo. Je suis absolument envoûté par cet évènement historique, et je ne veux pas louper cette
exposition de Mars ! Merci pour ce grand moment, merci pour cet article complet, MERCI !