Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 12:11

 

Harnais 1900 :une bouclerie aux cent visages.

A la fin du XIX° siècle, les harnais de gala sont encore d’une grande magnificence , même s'ils tendent vers une certaine « sobriété », comme le montre ce harnais des écuries de Napoléon III,  présenté par Faverot de KERBRECH dans « l’Art de conduire et d’atteler ».

 amg214

 En 1900, la tendance se renforce. Il se développe en France une sellerie de luxe, de ville, de sport , travail,... plus sobre et plus en lien avec les nécessités techniques.

   amg215

 Le compte rendu de l’Exposition Universelle de Paris de 1889 confirme cette tendance. Il note chez les selliers français la recherche de la finesse, de l’élégance, de la qualité de fabrication, tout en privilégiant les innovations qui améliorent le bien être et la capacité de traction du cheval. Il spécifie que les manufactures non européennes mettent encore en oeuvre des techniques traditionnelles marquées par un excès de décorations, mais il précise que tous ces pays ont tendance à évoluer vers la copie de nos modèles. 

   amg216

 Le commentaire des rapporteurs sur  le grand prix décerné à la maison « Hermes et fils » (dont la supériorité est soulignée) vous donnera une idée des goûts de cette époque.

« Leurs harnais sans couture apparente, d’une grande légèreté, d’un grand résultat acquis sous le rapport des difficultés vaincues dans le travail, retiennent forcement l’attention. Un attelage à quatre pour les chasses est d’une bonne facture, sans fausse note dans sa composition et pratique dans les applications du travail. Des harnais de ville pour deux chevaux, d’autres pour un cheval, d’un travail aussi consciencieux, d’une fabrication aussi recherchée que les précédentes… » 

  amg217-copie-1

 Mais cette recherche de la qualité n’exclue  pas la diversité des modèles et la recherche des innovations techniques. La bouclerie utilisée y a une grande importance.

Voici par exemple des innovations techniques que proposait la maison Poursin en 1900.

 amg196amg195

Une autre caractéristique de cette bouclerie repose dans la variété des modèles. Les planches que nous allons vous présenter viennent d’un catalogue daté de 1900 de la maison E.D.§ P.paris qui présente une centaine de modèles de bouclerie.

 

 amg240 

  Sur ces planches vous trouverez des modèles pour harnais de gala,

amg176 

amg178

des modèles plus classiques.

amg171

amg185

D’autres sont plus originaux comme ces imitations de cuir piqué,de corde,...

amg170 amg181

Certains sont carremment plus  futuristes et, il faut bien l’avouer, feraient manger leurs chapeaux à certains de nos juges actuels de tradition.

amg173

amg180

 

Si certaines boucleries  vous ont étonné ou séduit, vous trouverez bien d’autres idées à proposer à votre sellier ou fondeur préféré en consultant l’ensemble du catalogue dans l’album. Bouclerie-harnais-1900 Bouclerie-harnais-1900

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julie Wasselin 13/10/2010 08:53


… j'ajoute que notre ami Figoli passe des heures et des heures à trier, recadrer les photos, etc, etc… avec une patience infinie et une bonne humeur inaltérable et que nous lui devons beaucoup. Il
est très rare qu'il ait envie de jeter l'ordinateur par la fenêtre…
Merci pour tout, cher Patrick !


Julie wasselin 07/10/2010 18:12


Ou comment mourir d'indécision et rendre fou le vendeur de la " bijouterie équestre " de la rue des Vinaigriers…
Superbe reportage !


Jean-Louis Chatard 07/10/2010 13:52


Fantastique vous avez toujours un bel article en réserve pour votre blog!
Merci beaucoup pour tout ce que vous transmettez.
Mes compliments!

JLC