Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 17:28

Vous avez  été nombreux à nous interroger sur l’origine des voitures présentées dans l’articleLa "belle époque" à la Feria cavalli de Vérone . Nos amis Italiens du GRUPPO ITALIANO ATTACHI nous ont fait le plaisir de nous traduire en français un article paru dans le n° de Novembre/Décembre de leur journal Notiziario.

2010 5 notiziario cop

 

Cet article est intéressant car il décrit l’engagement concret d’une association nationale d'attelage de tradition dans la sauvegarde d’une collection. 

  tutti 045

Le Musée des voitures à chevaux du 19° siècle de Vérone.

"Parmi les nombreux  éléments du patrimoine culturel riche et varié de Vérone, il y a aussi le Musée des voitures à  chevaux du 19° siècle de Vérone, en effet peu connu. Un musée dédié aux fiacres est une attraction unique en son genre et on peut dire pour Vérone que c’est un privilège. En Italie, en effet, il y a plus de 1500 musées, galeries, institutions qui tous sont consacrés aux arts décoratifs, à l’archéologie, à la numismatique, armes, l'histoire du Risorgimento et les Sciences Naturelles. Peu de villes peuvent se vanter de posséder des musées consacrés exclusivement aux voitures à cheval (Florence, Naples, Piacenza, Trani, Macerata, Maser et Vérone) et parmi ceux-ci, la collection « Scaligera » n'est certainement  pas la  dernière pour la qualité et pour le nombre des pièces présentées.
Vérone a une précieuse collection composée par 48 pièces, dont 42 de la collection réunie par le Comm. Giorgio, qui avait été chargé de préparer une section des fiacres pour l'exposition à Rome en 1942. Une telle exposition ne put avoir lieu en raison de la guerre. C'est donc quelques années plus tard en 1948, à l'occasion des célébrations des 50 ans de la Fiera di Verona, que la collection a été donnée à la ville de Verona par le fils du fondateur, M. Antonio Giorgio, pour faire un musée. "
(Source: Banca Popolare di Verona Nouvelles n ° 4, 1982).

tutti 054
En effet  le musée n'existe pas en réalité. Il y a seulement une grande collection, « cachée » dans un entrepôt loué à la Foire de Vérone, juste à l'extérieur des limites du champ de foire.

Copia di scheletro 21
Une partie de ce riche patrimoine culturel, est présentée  au public pendant les quatre jours de la foire « Fieracavalli ».
Depuis trois ans, le GRUPPO ITALIANO ATTACCHI, avec l'autorisation  de « Fieracavalli », s’est activé pour montrer aux visiteurs de la foire du cheval ce trésor qui se cache dans le sous-sol. A chaque édition, certaines de ces voitures à chevaux sont de retour à la lumière des projecteurs, nettoyées et décrites  par nos experts.
C’est toutefois un patrimoine qui s'érode rapidement. Il est soumis  à un abandon presque total, à l'exception de la renaissance  annuelle dans les quatre jours de Novembre.

 foto2

Au point où nous en sommes, rien ne peut plus être reporté et il est urgent de lancer des travaux de restauration et de réhabilitation de ces voitures chargées d’histoire.

Il faut commencer par cataloguer l’ensemble des pièces conservées dans les entrepôts, vérifier leur état et commencer la restauration.
Quand la restauration sera terminée, il faudra trouver un endroit adapté pour présenter  la collection et permettre aux générations futures de l’admirer.
Tout le monde est conscient que ce projet doit être financé par les promoteurs publics ou privés: la ville de Verone et/ou la Province, le Commerce équitable et/ou les Organismes Privés et les Institutions comme les Banques ou les Fondations.
Le GRUPPO ITALIANO ATTACCHI est impliqué dans cette opération, qui devient de plus en plus urgente. Il est prêt à fournir aux experts les procédures exactes et les phases opérationnelles du projet de réaménagement, qui ne peut que renforcer encore plus la ville de Vérone.
Le GRUPPO ITALIANO ATTACCHI, conscient de l'urgence, s’est déjà activé à sensibiliser les mass-médias. Il faut amener les autorités à mettre en œuvre le projet de réaménagement. Il faut agir en manière décisive, car la détérioration progresse inexorablement.

tutti 061

Dans cette action de sauvegarde du patrimoine, une association d'attelage de tradition s'engage en mobilisant un nombre important de ses membres.. Elle lie un travail de recherche à une campagne de mobilisation de financeurs potentiels. Pour renforcer cette action, elle mène des actions coordonnées pour mobiliser le public : concours de tradition à Vérone, présentation de la collection accompagnée de différents ateliers pédagogiques, spectacle équestre présentant ces voitures en mouvement (voir article cité plus haut), mobilisation des médias,...

C'est peut être une méthode qui devrait nous inspirer à un moment où nous avons une grande inquiétude sur l'avenir des voitures des haras et du Musée de la voiture de Compiègne.

 

 

Vous trouverez les photos de ces voitures dans l'albumfiera-cavalli fiera-cavalli

tutti 046

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julie Wasselin 15/01/2011 22:06


Espérons que cette tentative de renaissance italienne, comme par le passé, inspire la France…