Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:41

LIVRE_Mahot_2.jpg

 

Nous venons de recevoir, ce bel ouvrage, que nous avions naguère annoncé et qui comble notre attente :

Le livre à forte couverture cartonnée, a un format de 23 cm x 24 cm. Il comporte 266 pages contient plus de 1270 illustrations et photos couleurs.

Vous y trouverez une documentation complète sur tous les systèmes d’éclairage mobiles, y compris la fameuse « hub lamp », si méconnue et si intéressante , à mes yeux.

Que vous soyez simple curieux ou lampiste confirmé, cet ouvrage aura une place de choix dans votre bibliothèque à moins que vous en fassiez votre livre de chevet ! Eclairage oblige …

On comprend maintenant l’expression : « Eclairez donc ma lanterne » ! et, c’est ce livre qui le fera, parfaitement.

ISBN : 978-2- 905990-18-8 prix 35€ doYen éditeur

« Les premières ordonnances concernant l’éclairage routier apparaissent en 1746, pour les carrosses et fiacres circulant en ville et sous le second Empire, pour les véhicules circulant la nuit sur les routes nationales, départementales.

Dans la dernière décennie du XIXe, de nombreuses règles furent instituées, tant pour que les conducteurs puissent voir de nuit, les obstacles, tant pour qu’ils puissent être vus. En France après qu’une première ligne de chemin de fer fut mise en service sur le trajet complet Saint-Étienne à Lyon en 1832, d’autres lignes suivront, Paris à Saint-Germain-en-Laye en 1837, Paris à Versailles 1839.

Le trafic allant croissant, il fallait être vu et communiquer des informations. Les premiers signaux étaient transmis, par trompettes et drapeaux, puis par lanternes et des matériels spécifiques plus complexes seront mis en place.

Sur mer, la marine à voile allait aussi connaître sa révolution, avec l’arrivée des chaudières à vapeur. L’accroissement des échanges intercontinentaux, ne permettait plus de naviguer que le jour. Sous le règne de Louis-Philippe, pour éviter les abordages devenus plus dangereux avec la rapidité des navires à vapeur, on adopta le fanal de couleur, vert à tribord et rouge à bâbord.

Toutes ces lanternes, phares et fanaux crées avant tout pour répondre à la nécessité puis à l’obligation de signaler les véhicules routiers, ferroviaires ou navals, ne tarderont pas à dépasser cette fonction pour s’ériger en éléments caractéristiques du style et de la classe de la machine qu’ils équipaient , recourant pour cela à une multiplicité de formes, matériaux et mécanismes.

Ce sont tous ces moyens d’éclairage et de signalisation que nous vous proposons de découvrir. »

Préface

Historique

• 1 - LES LANTERNES HIPPOMOBILES

• Historique • Les lanternes de coquille • Les lanternes rondes ou ovales, à bougie • Les lanternes carrées, à bougie • Les lanternes de luxe ou de gala • Les lanternes pour convois funèbres • Les lanternes à huile, à pétrole ou essence • Les lanternes à acétylène • Les lanternes pour petites voitures

Lampes_hippomobiles-copie-1.jpg

lanternes_hippo_2.jpg


• 2 - LES LANTERNES DE CHEMIN DE FER

• Historique • Les premiers brevets et les principaux fabricants • Les lanternes pour locomotives • Les lanternes à main, de signalisation • Les lanternes à main pour personnels de surveillance, d’entretien et de travaux • Les flambeaux et lanternes pour éclairage des quais

LAMPES_Chemin_de_fer.jpg

LAMPES_Chemin_de_fer_2.jpg


• 3 - LES LANTERNES POUR BICYCLETTES, TRICYCLES, MOTOCYCLETTES

• Historique • Les lanternes pour bicyclettes, tricycles, motocyclettes • Les lanternes à huile végétale ou minérale • Les lanternes à essence • Les lanternes et phares à acétylène • Les lanternes à acétylène pour motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur


• 4 - LES LANTERNES POUR VEHICULES AUTOMOBILES

• Historique • Les lanternes à bougie • Les lanternes à huile, à pétrole • Les lanternes à essence • Les lanternes à acétylène

LAMPES_Automobiles.jpg

lib8882c.jpg

• 5- LES LANTERNES DE MARINE

• Historique • Les lanternes de marine • Éclairage de coursives et de cabines • Lanternes et habitacles • Les fanaux de signalisation • La navigation fluviale

lanternes_marine.jpg

 

 

Texte:Henri Baup

Partager cet article

Repost 0

commentaires