Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 21:05

 

 

Sadek ou le guerrier rêveur

 

_10_0263.JPG

 

                                                                        
        à Cyclone et François



                     Roulant le soleil dans ses flancs alezan brûlé,
 balançant, au gré du pas espagnol qu’il maintient sans être sollicité,
 les passementeries de pourpre qui parent son encolure, le cheval suit
 la piste de cirque improvisée en plein air, indifférent à l’émotion
 qui grandit à chacune de ses lentes battues.

 Au dessus de lui plane une apparition.
 Torse de bronze nu sur un long pantalon bouffant, front ceint d’un
 turban qui retombe et danse nerveusement au creux de ses reins, Sadek, vole plus qu’il ne voltige, avec cet instant d’élévation qui, par
 magie, fait du cheval l’ombre d’un épervier.

 Debout sur le tapis brodé qui pare l’animal, Sadek, en un geste
 sensuel, très lentement dégage le sabre du fourreau qui bat à sa
 hanche et, soudainement, avec une virtuosité aveuglante, fait
 tournoyer dans la lumière, comme le faisaient les mamelouks, la lame,
 étincelante et vive comme l’éclair… puis il la renferme dans
 l’obscurité de ses cuirs et s’éloigne sans se retourner.






 Sadek est né à cheval au Maroc.
 Il a, un temps, fait partie du rêve chez Bartabas.

Texte :Julie Wasselin

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

philae 08/08/2010 16:45


impressionnant