Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 08:44
Charrette anglaise de type  panier  windover  § co Londres (Coll Musée de Marcigny)

Charrette anglaise de type panier windover § co Londres (Coll Musée de Marcigny)

La charrette anglaise :

 

Elle est vraisemblablement la plus populaire de toutes les voitures et aussi la plus connue  que cela soit du grand public ou des initiés.

D'aucuns s'accordent à penser qu'elle serait née aux alentours de 1860 en Angleterre d’où son nom.

Et quand on se la représente, on pense de suite  à cette voiture à deux roues  formée de trois panneaux dont celui de derrière est un hayon qui forme repose pieds et deux panneaux cintrés vers l'extérieur, dans laquelle 4 personnes peuvent prendre place

Ceci est juste mais partiel car cette appellation « charrette anglaise »  englobe un   panel important de voitures  différentes dans leurs finitions  et dans leurs destinations.

À la base, il y a un véhicule dit « charrette »  dont les brancards sont la prolongation des  longerons sur lesquels est bâtie la voiture.

Ceux qui ont  attelé ce type de voiture s'en souviennent certainement car le confort reste plus que rudimentaire .Aux propriétaires de ce genre de voiture, je recommande le legs au musée agricole le plus proche.

 

Ensuite, la voiture la plus répandue est celle aux panneaux cintrés, pare crotte en bois,2 ressorts droits, les brancards à l'extérieur de la caisse,(ajustables en hauteur ou non mais montés sur ressort ) , allant jusqu'à l'arrière de la caisse,4 personnes assises dos à dos. le tout étant verni

 

Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910
Quelques modèles  de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910

Quelques modèles de charrettes anglaises présentées dans le guide du carrossier.1880-1910

La petite voiture de service par excellence.

 

Pour plus de précision, on devrait la nommer « rally-car ».

Parfois les brancards  sont à l’intérieur de la voiture

Certains "Rally-car" sont dotés d'une troisième lame ; suspension Dennet, et même d'une quatrième: suspension télégraphe (il y a une voiture de ce type aux Haras de Rosières aux Salines ,54)

Certains propriétaires ne renonçant pas aux couleurs de leur  famille, ou simplement par goût ordonnaient que les roues, les brancards et la suspension soient peintes, le rouge et le jaune étant les couleurs le plus souvent utilisées, sans doute car les retouches sont plus aisées, parfois la caisse aussi recevait une couleur assortie.

Une peinture faux bois peut également être appliquée sur ce type de voiture.

Certains, guidés par le bon goût faisaient peindre les ferrures de leur  voiture vernie, ainsi que les lanternes, en marron foncé dit tête de nègre.

Nombre de ces charrettes sont pourvues d'une capote, soit en toile (noire ou écrue) ou bien en moleskine, je n'en ai jamais vu en cuir.

La garniture intérieure est elle aussi très souvent en moleskine, mais peut être de cuir.

 

Voilà la charrette anglaise telle que nous l'imaginons. Eh bien cette vision est réductrice car dans le catalogue du   grand constructeur  Binder Ainé la charrette anglaise décrite est constituée de 2 panneaux droits surmontés d'une galerie  supportant des ailes  droites, banquettes mobiles permettant d'équilibrer suivant la charge ; il est précisé que les ailes et le pare crotte sont en cuir verni.les panneaux sont guillochés.

Charrette anglaise

La même voiture dans le catalogue Spyker (Amsterdam), sans le bois guilloché est baptisée dog cart

Charrette anglaise

Le Comte de Cominges, dans son livre intitulé « dressage et menage » décrit la charrette anglaise comme la voiture la plus pratique, précise qu'elle est assez haute, les roues mesurant communément 130,et en recommande l'utilisation. Et pour illustrer cette voiture, on retrouve le profil d'un dos à dos à panneaux droits, avec des lanternes  placées entre les roues et les panneaux, alors que la plupart des lampes sont placées sur le pare crotte   .

Charrette anglaise

Henry Binder, dans son catalogue de 1906 propose  ce genre de voiture  nommée Charrette n° 205 au prix de1800 Francs, le même prix qu'un tonneau alors qu'un mail coach coûtait 10 000 francs

Charrette anglaise

Dans l'album du dessinateur Charles Gourdin représentant les principales voitures présentées à l'exposition universelle de Paris en 1878, est dessinée une charrette du carrossier Rothschild dont la partie supérieure des panneaux droits est constituée de balustres et dont les brancards entrent dans la caisse

Charrette anglaise

Pour simplifier  notre affaire, on  peut trouver dans l'album de Million et Guiet une voiture du même profil sous l'appellation »village cart »

Pour simplifier  notre affaire, on  peut trouver dans l'album de Million et Guiet une voiture du même profil sous l'appellation »village cart »

Voilà donc des  propos tendant à prouver que cette dénomination  « charrette anglaise » englobe  des modèles assez variés et qu'avant d’être utilisée par  les  béotiens et d'autres plus avertis elle l'a été par les grands carrossiers  les mieux établis. .

 

Texte:

Dominique Posselle

 

Documents:

Coll. D. Posselle, Figoli

 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions
 Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions

Plans d'une école de formation des années 1900 montrant la diversité des suspensions

Partager cet article

Repost 0

commentaires

attelage patrimoine 06/05/2014 12:01

Justement je cherche des informations sur la bourbonnaise pour y consacrer un article spécifique N'hésitez donc pas à m'envoyer vos informations ou éventuels articles sur ce sujet. Figoli

Betlej 06/05/2014 12:47

Trouvant peu de renseignements sur la "bourbonnaise" j'ai essayé de réunir des informations au travers des propriétaires, fabricants et autres utilisateurs. Je possède
moi-même une voiture en attente de restauration.
En attente de votre courrier.

Betlej 06/05/2014 10:18

Aucune mention de la "bourbonnaise", je suis déçu ...

Noirot 06/05/2014 09:48

article très intéressant car nous avons de nombreuses ' charrette Anglaises ' encore dans nos granges ou collections.Dans nos campagne tout le monde avait ce type de voiture afin d'aller au marché ou à la ville prendre le train.