Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 18:42


  Carrosse arrêté à une station


La certitude,  de l’historien Sauval, que Pascal était le créateur du carrosse à 5 sols (ancêtre de l’Omnibus) est contredite par différents auteurs.

Il est par contre certain qu’il était engagé dans l’entreprise, dont son ami, le duc de Roanes, venait d’obtenir le privilège.

 Madame Perier, sa sœur,  le confirme dans un petit ouvrage consacré à la mémoire de son frère.

Pourquoi cet homme, dont les infirmités prématurées l’avaient fait renoncer à l’étude des sciences, de l’écriture sainte, qui n’écrivait plus,…proche de la fin de sa vie , se lançait il dans la spéculation ?
S'i est évident que l'objet même de la création d'un service de transport régulier l'intéressait , d'autres motivations soutenaient son engagement.

Voilà ce que nous en dit Madame Perrier.


« Dés que l’affaire des carrosses fut établie, il me dit qu’il vouloit demander mille francs par avance, pour sa part à des fermiers avec qui l’on traitoit,… pour envoyer aux pauvres de Blois ; et comme je lui disois que l’affaire n’étoit pas assez sure pour cela,  et qu’il falloit attendre à une autre année, il me fit tout  aussitôt cette réponse : qu’il ne voyait pas un grand inconvénient à cela, parce que, s’ils perdoient, il le leur rendroit de son bien, et qu’il n’avoit garde d’attendre à une autre année parce que le besoin étoit trop pressant pour différer la charité : et comme on ne s’accordoit pas avec ces personnes, il ne put exécuter cette résolution, par laquelle il nous faisoit voir la vérité de ce qu’il nous avoit dit tant de fois, qu’il ne souhaitaoit avoir avoir du bien que pour en assister les pauvres, puisqu’en même temps que Dieu lui donnoit l’espérance d’en avoir, il commencoit à le distribuer par avance avant même qu’il n’en fut assuré. »


Il est amusant de voir que l’un des premiers investisseurs  de transport en commun ne s’engage financièrement  que dans l’objet , d’améliorer par ses bénéfices, le sort des plus pauvres.

Une idée à rendre malade nos industriels actuels  du transport et quelques autres!

Ce service des « carrosses à cinq sols » fut assuré par des carrosses suspendus par des soupentes et menés par des laquais et cochers en livrée bleue. Trois lignes fonctionnèrent durant deux ans:

                        -La première ouverte le 18 mars 1662 reliait la porte  St Antoine au Luxembourg.

                        -La deuxième  ouverte le 11 Avril 1662 commençait à la rue St Antoine, vis-à-vis de la place royale et se terminait à la rue St Honoré.

                        -la troisième ouverte  le 22 Mai 1662 partait de la rue Montmartre pour se terminer au Luxembourg.

Malheureusement, Pascal   ne vit pas arriver les bénéfices, l'entreprise des carrosses à cinq sols fit faillite peu après sa mort.

Vous trouverez plus de renseignement sur l’histoire du transport en commun , plus particulièrement  de celle du "Carrosse à 5 sols", dans l'article :Omnibus privé



Partager cet article

Repost 0

commentaires