Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 13:38

Omnibus privé
Textes Figoli
Photos figoli et courtoisie




Histoire

Cette voiture est issue d'une longue lignée de voitures. Avant de vous la présenter en détail, je vais vous résumer  l'histoire de cette grande famille.
 Devant les embouteillages causés par  l'accroissement du nombre de carrosses des nobles, le roi Philippe IV le Bel en limita l'utilisation à quelques privilégiés. Les "moins privilégiés" durent donc faire appel aux chaises à porteur de louage,... Au 18°, l'utilisation de voitures de louage, dites de place, se développa. Les premières stationnaient rue St Martin face à l'hôtel St Fiacre, d'où le nom générique des voitures de location.
Mais dés 1662, Blaise Pascal avait eu l'idée de mettre en place des transports en commun urbains sur 5 trajets déterminés  à des horaires définis à l'avance "Les carrosses à 5 sols".



.

 

 

 

 

 

                                 chaise à porteur musée Saintes

 

 


                                  Carrosse à 5 sols

Si Louis XIV   avait donné lettre patente pour cette entreprise de transports, sans aucune restriction sur l'origine  des passagers, les membres du parlement de Paris fraîchement anoblis exigèrent l'interdiction de son utilisation aux "soldats, laquais, et autres gens de bras". De ce fait, ce service qui avait rencontré un grand engouement péréclita rapidement et s'arréta en 1677.
Il fallut attendre1825 pour voir renaître
 cette idée de transport en commun urbain.
A Nantes, un colonel d'empire en demi solde, Stanislas Baudry, avait eu l'idée d'organiser un transport régulier entre la ville et les bains douches qu'il venait de créer. 
Le public apprécia ce transport mais les bains restèrent vide. Il créa donc une entreprise de
 transport dont le point de départ se situait devant la boutique d'un chapelier dénommé Omnes. 
Pour attirer la clientelle, celui-ci  avait marqué sur sa devanture OMNIBUS soit en latin "omnes pour tous", d'où le nom donné par la clientelle à ce type de véhicule public. Baudry partit à Paris en 1828 , où il créa la compagnie "La dame blanche". Son nom était inspiré d'une célèbre pièce d'opéra. Les voitures et chevaux étaient blancs, ainsi que la culotte de peau et le chapeau des cochers. Mais devant la réussite de cette entreprise, les sociétés concurrentes se multiplièrent.Ce n'est pas que la seule concurence quia accula à la faillitte Stanislas Baudry mais la volonté d'être la plus grande compagnie voir dans ce lien la vie de Stanislas Baudry:"Omnes Omnibus" ,la triste histoire d'un précurseur (cliquer sur link). Il y avait 17 compagnies exploitant 378 voitures (voir l'album
Omnibus Omnibus).
Devant les difficultés à gérer cette profusion, le Baron Haussman décida en 1855 de créer la compagnie générale des Omnibus.Vous trouverez plus d'information dans l'article ".La vie d'un cheval à Paris vers 1890".
.





Avec l'arrivée du chemin de fer, l'omnibus eut une autre utilisation, celle de conduire les voyageurs entre les gares.










                                                                                                       Omnibus de gare

Les hotels, les pensionnats, s'équipèrent d'omnibus de petites tailles, leur permettant d'accompagner à la gare leurs clients ou pensionnaires avec la totalité de leurs bagages. Les compagnies de louage commencèrent également à les utiliser.












 


Cette nouvelle voiture de service était tellement pratique, que son utilisation se répandit  dans les grandes maisons, les maisons bourgeoises,...
Les formes et qualités des voitures furent donc multiples:



                                                                                                   Omnibus privé
Omnibus de chateau Vanden Plas Anvers 1880
                                                                                          















Omnibus 8 places de C Gacon Lyon 1890                   Omnibus de famille à capucine(col.figoli) 

                Ce véhicule de dufau et manon Bordeaux 1890 était conduit par son propriétaire. Une glace amovible permettait de correspondre entre le meneur et ses passagers. Cette Voiture de ma collection a été achetée  en cet état de " ripolinage ". Je refais actuellement entièrement la restauration en commençant par le rechatrage des roues et la reforge des ressorts.

Présentation de l'Omnibus privé.



Elle a été construite par les établissements DUFAU de Bordeaux en 1860-80. Elle est restée au Chateau viticole "Montrose" en médoc depuis cette époque. L'équipage de ce chateau était composé de deux Omnibus dont un de 12 places, d'une Victoria et d'un Coupé. Cette voiture a rejoint dans ma collection deux autres véhicules du même constructeur, l'Omnibus à capucine et un Vis à Vis.(Je suis à la recherche de toute information sur ce carrossier.)

Description:
Longueur: 2,75m                                         Longueur banc avant :0,97
Largeur:    1,73                                            Longueur banquette intérieures  arrières:0,98
Hauteur totale:2,33                                     Hauteur siège meneur:1,53
Voie avant: 1,38                                          Voie arrière:1,63
Ressorts à pincette avant et arrière.

Dénomination:
Nous ne sommes pas devant une voiture de prestige, mais devant un omnibus privé de campagne. La peinture de la caisse est  vert foncé uni, celle des ressorts et des roues est jaune.
Sur le pavillon est installé un siège repliable, où peuvent s'installer 3 personnes. 4 autres personnes peuvent être logées à l'intérieur. Cette voiture était menée par un cocher.















Revêtement intérieur en drap de laine vert, poignée intérieure en ébène, caches vis en ivoire, rideaux à rouleau.
La voiture est restée dans son jus. Seuls,  les coussins ont été recouverts d'une toile de Lin en 1940, quand, faute d'essence, les propriétaires ont réutilisé leur parc hippomobile. A noter, la croix qui confirme le caractère trés croyant de cette région du Médoc.

Projet de rénovation .
Il est de mode ces temps-ci, de prendre des voitures de campagne et de les "remasteriser" en voiture de prestige. Je suis en desaccord avec ce type de pratique qui ne respecte pas, pour moi, la diversité des cultures et traditions. Elle sera donc plutôt renovée,que restaurée en gardant la configuration initiale.


Je terminerai cet article par la présentation de quelques omnibus originaux

Omnibus public tricycle.




Omnibus 2 roues à capucine:















C'est un modèle rare aujourd'hui. Les seules connues, sont originaires des environs d'Etampes et de Melun.
Il s'agit d'une voiture de service pour le transport des personnes sur de courtes distances.
La dénomination la plus appropriée paraît être celle d'
omnibus à deux roues.
Selon DUPAS (carrossier à Paris, mentionné 55 rue des Mathurins entre 1891 et 1894), l'omnibus à deux roues aurait été inventée par son prédécesseur, le carrossier GIRON décédé en 1884.(JL Libourel)

 Omnibus 2 roues à "casquette":

















Omnibus dit à casquette:Fabricant Felber à Paris.1900
Cette grande voiture(2,2m de haut -1,95 de large-2,2 de longueur de caisse-roue 1,26m était destiné au transport des nonnes d'un couvent.


Omnibus à casquette  à quatre roues

















Construit par Bechu à Paris vers 1910. Il appartenait à une entreprise de transport public de province.

Omnibus à casquette construit vers 1868 par Lefauvre à Saint Nom
Omnibus à casquette construit vers 1868 par Lefauvre à Saint Nom
Omnibus à casquette construit vers 1868 par Lefauvre à Saint Nom

Omnibus à casquette construit vers 1868 par Lefauvre à Saint Nom

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eric fetas 10/01/2016 21:35

Bonjour
J'ai découvert votre site il y a trois ans et il est passionnant. Ma femme et moi sommes meneurs, avec des voitures contemporaines et votre site m'a donné envie de voitures anciennes, en particulier un omnibus à capucine. J'ai finalement trouvé cet "oiseau rare" dans le Poitou et j'aurais quelques renseignements à vous demander, si vous pouvez me répondre:
le fabricant est Touchard, avec deux adresses sur les bouchons: 152 blvd Haussmann et 13 rue de Vienne. Avez vous des informations sur ce fabricant ? l'ancien propriétaire a 68 ans, sa famille était depuis quatre générations dans la maison qu'il a vendue et il n'a jamais vu cet omnibus attelé.
J'ai l'intention d'atteler cet omnibus et il a besoin d'une rénovation. Une question parmi bien d'autres: les roues avec bandage en fer sont partiellement à refaire. Vaut il mieux garder le cerclage fer ou bien ces omnibus étaient ils déjà équipés de bandages caoutchouc?? j'ai beaucoup d'autres questions ....
Encore une fois merci pour votre site qui m'a vraiment donné le virus des voitures anciennes
Cordialement
Eric Fetas

CAMERLINCK 20/11/2015 13:33

Bonjour,
je découvre votre blog avec un très grand plaisir et je vous félicite pour la richesse des photos et dessins qui le composent.
Peut être pourrez vous me renseigner, mon arrière grand père RIHIANT était compagnon sellier bourrelier à la Compagnie Générale des petites voitures avant 1914. Est ce la même que la compagnie générale des voitures à Paris et existe t il des archives de cette compagnie ?
Malheureusement je n'ai aucun renseignement sur la vie de compagnon de mon GP
Avec tous mes remerciements et cordialement
Eric Camerlinck

figoli 20/11/2015 15:11

S'il y eu deux compagnies importantes entreprises de location: La compagnie générale des voitures (anciennement imperiale) et la compagnie l'urbaine (anciennement "compagnie parisienne des petites voitures") il y eu de nombreuses autres entreprises de location et il y a peu d'information sur ces entreprises dont de plus les noms changèrent au cours des années. Envoyer moi votre adresse mail par le contact de ce blog et je vous listerai quelques ouvrages sur l'évolution des fiacres et autres voitures de location. Voir aussi un certain nombre d'articles sur ce site dans la colonne de droite Themes favoris : ecurie de luxe,..., fiacre

Arba 31/08/2009 16:57

a propos de Stanislas Baudry, Arba signale que c'est un de ces "grands anciens"car Médecin colonel su Servuce de santé des Armées. Amusant non? sauf le suicide final!

serge et christine 22/08/2009 11:47

Bravo pour ce super reportage

figoli 22/08/2009 12:29


Vous pourrez voir le détail et les plans de divers omnibus  sur ce blog dans les 4 articles du "guide du carrossier/omnibus"/1/2/3/4.classés dans documentation restauration.
Cordialement
Patrick