Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:29
 Lord Mayors Show 02
Quand la  City, et la haute finance, roulent carrosse.
En cette période de crise financière où le moindre frémissement d'aile de papillon affole les marchés, la fermeture à la circulation, ce 12 novembre 2011, du quartier de la City qui, sur 3,2 Km carrés, abrite pas moins de 500 banques, n’a soulevé aucune inquiétude dans le monde de la haute finance. Bien au contraire. Car ce jour là, comme tous les deuxième samedi du mois de novembre depuis prés de 791 ans, la City, par une grande parade, affirmait son pouvoir.  Elu la veille, le « lord mayor » de la City allait prêter allégeance à la Couronne. Eh oui!, le gestionnaire de ce mini état dans l’état n’a de compte à rendre qu’à la Reine.
lord escortant princess 1507
Le Lord maire et la princesse Margaret en 1505
Pour mieux comprendre cette situation et la place de la City dans le monde des finances, revenons aux origines de cette manifestation.
La fonction de Lord maire existe à Londres depuis 1189. Mais en 1215, par la grande charte ; « Magna carta », Jean sans terre établit, entre autres droits constitutionnels, l’indépendance des villes face à l’arbitraire royal. Londres devient une commune à part entière qui élit chaque année son lord Maire. Une fois élu, celui-ci se rend en grande pompe au palais de Westminster pour recevoir l’agrément du souverain et lui rendre allégeance.
Cette manifestation ne s'est jamais interrompue, même pendant le blitz.
blitz.jpg
Voici des représentations de ces parades à travers les siècles.
28__restoration_ish_show_full.jpg
industry and idleness plate12
GIF-CD-Booley
N7311931112
40__Nov_18_1876_Graphic_full.jpg
1876
ninth november
Depuis, la City a gardé son indépendance et la concrétise chaque année par un immense défilé composé de prés de 6000 personnes, en majorité déguisées, qui s'étale sur une longueur de 5 à 6 km de long. Ce cortège, alliant parade militaire et chars représentant les différentes corporatioons, ne se rend plus à Westminster mais à la cour de Justice.

4105660891 479bde2f75
DSC04203.JPG
Lord_Mayor-s_Show_2010_-_02.jpg
Cavalerie et attelages de prestige y sont largement représentés.
LordMayorsShow

251801
32531258
32531293
111112 110919 1D4 8070HaraldJoergens
lms-coach
lms20116
2043709225 4b1ea803b7

Le clou du spectacle est bien entendu le carrosse du Lord Mayor
lordmayor1.jpg

 
lord-mayors-show.jpg
Aujourd’hui le grand Londres est gouverné par un Maire à la tête de la « Greater London Authority ».
Mais la City, qui correspond au centre historique de Londres comprenant la cathédrale St Paul et le quartier financier, a gardé son statut particulier de petit état au sein de l’état.. Elle a son propre parlement au fonctionnement assez complexe. Son collège électoral est composé de ses 5000 résidents mais est aussi ouvert aux  banques et aux entreprises qui y sont implantées. Et elles sont nombreuses (30% des filiales des entreprises françaises installées dans des paradis fiscaux le sont à la city). L’administration de la City assure la responsabilité de la police, des écoles, des marchés mais aussi du port et de la voirie. Elle gère un minuscule territoire dont le volume d’affaires est cinq fois supérieur au PNB du pays. La City est considérée comme « le paradis des paradis fiscaux" par l’expert financier et journaliste Marc Roche. Le Lord Maire, en plus de ses taches administratives et de police, joue aussi un rôle symbolique d'ambassadeur de la City au niveau international.
Cette manifestation « folklorique » peut dont également être considérée comme une marque de force de la haute finance. Cela n’a pas échappé aux indignés qui, ce 12 novembre, essayèrent de faire passer leur message devant la cathédrale St Paul. Ceci amena les organisateurs à modifier exceptionnellement le trajet de la parade.
 f-london-david-wootton-waves-to-the-crowd-as-he-passes-demo
images-copie-1.jpg
Nous terminons cet article par ce petit clin d’œil où il est montré qu’il est quelquefois difficile à la soldatesque de monter à cheval…en gardant sabres et gants. 
De là à penser que la haute finance a la même difficulté à maitriser la cavale du libéralisme économique,…….je laisse à chacun son propre jugement!!!
 
 
Texte: Figoli
Documentation : Le routard, le petit journal, Le Monde…..
Photos:Figoli, courtoisie.
 
the-lord-mayors-show.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julie Wasselin 26/01/2012 19:12

Ah, Ah, Ah... extra !
And too much, la séquence mise en selle !
Et bravo aussi aux Anglais qui mettent de la sciure sur la parcours des chevaux pour qu'ils ne glissent pas...