Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 08:00

 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

 

 

Parlez, à un collectionneur, des voitures utilisées pour le cinéma et vous le voyez tout de suite monter "sur ses grands chevaux". N'oublions pas, cependant, que les professionnels de cinéma entreposent, dans leurs remises, des témoignages de toutes les formes d'attelage. Certes, suivant les budgets des productions, certaines restaurations ou copies de voitures peuvent prendre leurs aises avec la réalité historique mais ces passionnés détiennent aussi des voitures de grands carrossiers et des harnachement rares.

Ces professionnels possèdent dans leurs rassemblements hétéroclytes de matériel hippomobile des pièces interessantes et, pour certaines, exceptionnelles.

 

Nous vous avions présenté une de ces collections, celle des  attelages Kesteloot lors de notre article "Attelage à la ferme exotique de Cadaujac". Nous y sommes retournés et avons découvert des objets qui deviennent  difficiles à trouver. Cela  va des voitures de grandes maisons, (wourch, berline,...) à des voitures de travail (10 voitures de lutte contre le feu, épiceries, boucheries, laitière,...), ou à des collections de sacoches de livreur, harnais de travail avec leurs protections,... A noter également des objets représentant des  techniques d'attelage en voie de disparition (ex: une collection de matériels ruraux, spécifique de notre région Aquitaine), dont un grand nombre dédié à l'attelage des mules à l'échelle. 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Au milieu de cette diversité d'objets, se retrouve un nombre considérable de lanternes de toutes formes et de toutes qualités commes des lanternes de gala ou de demi-gala (par lots de quatre) ou, dans un autre domaine, quatre trés grosses lanternes d' omnibus et plusieurs jeux de lanternes de voitures funéraires.. 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

de nombreuse lanternes signées

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Une paire de lanterne a retenu tout particulièrement mon attention, autant par son élégance que par sa valeur historique.

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Ce modèle m'a au départ intrigué car il me semblait l'avoir vu dans mes archives. Et, en effet, j'ai retrouvé, dans ma collection de lettres à en-tête, un modèle qui avait pratiquement les mêmes caractéristiques:

         - lanterne à six faces dont cinq en verre biseauté.

         - chapiteau rond à trois étages, à parement surmonté d'un épi en boule 

         - le culot trés ouvragé.

         - et, ce qui est assez rare, une corolle en pâte de verre, placée en bas de la                        cheminée.

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Ce n'est pas suffisant pour affirmer que ces lanternes sont de la Maison dont je possède un certain nombre de lettres, mais cela confirme leur grande qualité car cette entreprise était spécialisée dans les lanternes de luxe. Il s'agit, en fait, de la maison Ducellier Frères, à la période où elle s'installe au 50, rue des vinaigriers, Paris. 

En 1830, François et Henri Ducellier, accompagnés de leur beau-père M Lambert, créent la société Ducellier spécialisée dans la fabrication de lanternes de luxe pour chevaux. Ils s'installent au 25, passage Dubail à Paris. Ils y résident toujours au début des années 1860 sous le patronyme de "Ducellier Frères".

A 50 mètres de là, au 50 rue des vinaigriers, était installée l'entreprise d'un autre fabriquant de voitures, L.Couton, comme on peut le voir sur ces lettres à en-tête de 1862 et 1863.

 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

En 1863, cette maison s'associe avec celle des Ducellier Frères et devient "L.Couton & Ducellier Frères" avec un changement d'appellation: "Fabricant de lanternes de voitures. Seuls possesseurs du photophore pour lanternes de voitures" (le photophore est, en fait, l'appellation du réflecteur intérieur de la lanterne).

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Cette association se termine pour des raisons inconnues (décès de L.Couton, vente,...?) et, en  1872-75, la société devient "L.Couton Ducellier Frères Successeurs". Dans le même temps, la société semble largement se diversifier; vitres biseautées, baguettes,.. La lanterne  que nous vous présentons apparaît alors sur les lettres à en-tête de la société.

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Quelques années plus tard, il semble que la société ait acquis assez de notoriété pour retrouver son patronyme initial de  "Ducellier Frères". La lanterne est toujours présente sur la lettre comme emblème de la qualité de fabrication de la socièté. (lettre de 1879) 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

L'entreprise continuera jusqu'en 1892 et emploiera alors 150 salariés.  Elle est reprise par le neveu d'Henri, Gabriel Ducelier qui, comprenant l'avenir de l'automobile, s'investira dans la production de lampes à acéthylène, ce qui contribuera largement au développement de l'entreprise. Notre lanterne disparaît alors, laissant la place à des modèles plus sobres et à seulement 4 faces.

 

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Il nous faudrait, bien évidemment, plus d'éléments pour certifier que cette lanterne est bien une "L.Couton Ducellier Frères Successeurs" ou une "Ducellier Frères" ou ... Toutes informations de nos lecteurs sur ce type de lanterne ou sur la maison Ducellier seront donc les bienvenues.

Nous terminons cet article par des photos de quelques unes des nombreuses lanternes présentes dans la collection Kesteloot.

Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes
Les trésors cachés des collections de cinéma; les lanternes

Texte et photos:

Figoli

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ciccione 25/01/2017 18:31

Au cas ou je n'ai pas compris comment marche votre blog, voici mon adresse mail : l.ciccione@yahoo.fr

Ciccione 25/01/2017 18:30

Bonsoir, je n'avais pas vu votre poste (sic), vous trouverez mon adresse mail dans le formulaire.
Je suis toujours à la recherche d'information sur la maison Ducellier (je prépare une thèse sur la naissance de l'automobile) En fait dans les archives je ne retrouve pas la trace de M. Couton, ni de M. Lambert et peu d'informations sur les Ducellier. Bien cordialement et bravo pour ce blog, les photos sont extras ! Laure Ciccione

Ciccione 16/12/2015 16:33

Bonsoir,

Je suis historienne et fait une thèse sur la naissance du secteur automobile à Paris. Vos informations sont très interessante et j'aimerai pouvoir citer vos informations (avec naturellement votre nom et le nom de votre site). Pouvez-vous me contacter sur ma messagerie dont les coordonnées se trouvent dans votre formulaire ? Bien cordialement, L. Ciccione

figoli 16/12/2015 17:59

VEUILLEZ M'ENVOYER UN MESSAGE PAR LE CONTACT DE CE BLOG ET NON PAR LA MESSAGERIE QUI NE ME DONNE PAS ACCES A VOTRE ADRESSE CORDIALEMENT