Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 07:38

Vous pouvez également consulter les plus de 1200 articles et album classés dans thèmes favotis  sur la colonne à droite de cet article.

 

Ecuries château de Chaumont

Ecuries château de Chaumont

 

Description des écuries de luxe

 de la fin du XIX° siècle.

 

Suite 1

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 

 

Cet article est la suite de la parrution:  Description des écuries de luxe  de la fin du XIX° siècle.

 

Dans les années 1880-90, l'aménagement des écuries est un marché très porteur ce qui explique l'importance du nombre d'entreprises impliquées dans la vente de ces équipements; Laloy, Rabourdin, Oranger, Cabanel,Brunet, Jardillet,...

Au début du XX° siècle, la croissance du marché de l'automobile entraîne, progressivement, la transformation de nombreuses écuries en garages, d'où une baisse de marché provoquant un regroupement des fabricants. Ainsi, la maison Laloy, indépendante comme de nombreuses autres entreprises du secteur en 1894, se retrouve intégrée, dès 1903, dans un groupe; "Entreprise générale d'installation" qui réunit, à la suite de reprises et de successions, les plus grands noms du secteur.

 

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
catalogues Laloy et Entreprise générale d'installation

catalogues Laloy et Entreprise générale d'installation

 

Ces entreprises proposent un large éventail de produits permettant à chaque propriétaire de personnaliser et moderniser l'ensemble de son écurie, sellerie et autres locaux de service.

 

 

 

 

 

Aménagement de l'écurie:

 

Organisation des espaces

 

Suivant l'importance de leur cavalerie et les dimensions de leurs locaux, les propriétaires installent leurs stalles ou boxes sur une même rangée ou les répartissent de chaque côté d'un couloir central. Ces écuries à double rang nécessitent de placer les ouvertures avec discernement. Il est, en effet, indispensable de protéger les chevaux de tout risque d'aveuglement.

Afin que l'activité de l'écurie soit sécurisée, le couloir de séparation doit être suffisamment large pour qu'il y ait la place pour l'exécution du service et la circulation des équidés. La photo qui succède à ce plan d'un aménagement modèle nous montre, à contrario, le danger des écuries à 2 rangs mal conçues.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Choix des modes de stabulation en stalles ou en boxes.

 

Là aussi, le propriétaire est maître en sa demeure et il n'y a pas de règles strictes, hormis le respect de la sécurité et de l'hygiene. On constatera, cependant, un développement de la stabulation en boxes dans le premier quart du XX°, ce qui s'explique par la nette diminution des cavaleries face au développement du sport automobile. Les boxes, plus confortables pour les chevaux, peuvent alors être installés dans les espaces libérés.

Toute écurie de maître, équipée de stalles, se doit de posséder également quelques boxes pour les chevaux rentrant du travail.

"Une écurie de maître bien entendue doit contenir des boxes et des stalles. Les boxes sont destinés aux chevaux qui rentrent de travail...Celui qui en est à son tour de travail est en stalle; sitôt sorti, il est remplacé par un qui était en boxe."               -Vallée de Loncey 1888-

Ce lieu de détente permet à l'animal de récupérer plus facilement en pouvant se déplacer et se coucher à son gré dans ce plus grand espace.

Saint Ange précise:

"Certains chevaux perdent à l'écurie leur gaieté et leur appétit qui reparaissent immédiatement si on les met au boxe"

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Les stalles proprement dites sont assez larges, 1m80, mais pas davantage " car le cheval pourrait se blesser en se retournant dans un trop grand espace". Les hippiatres conseillent la mise en place de quelques stalles plus étroites pour accoutumer les jeunes poulains à s'y tenir.

 

 

Types de stalles et de cloisons de boxe

 

Les avancées techniques de la métallurgie vont, comme pour l'architecture, transformer l'aspect esthétique des écuries; principalement celui des cloisons de boxe et des stalles. Traditionnellement, elles étaient totalement en bois, chêne et hêtre associés ou totalement en chêne, pour les plus luxueuses.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Plus complexe qu'il peut y paraître, leur construction, exécutée comme les porte-harnais et autres matériels de sellerie par des personnels spécialisés, est enseignée dans les écoles d'ébénisterie.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Progressivement, le fer et la fonte vont faire leur apparition. Dans un premier temps, seuls les barreaux en bois des têtes de stalle et des consoles sont remplacés par des barreaux en fer.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Par la suite, des consoles uniquement en fer ou en fonte, ornementées et armoriées au choix du client, apparaissent dans les catalogues des fournisseurs.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Conséquemment à la fragilité de la fonte, les premières structures, composées d'un châssis totalement en fonte et de panneaux en bois, ont des difficultés à s'imposer.

En 1886, une innovation obtient un grand succès au Concours hippique de Paris. Il s'agit de stalles et de cloisons de boxe à châssis en fer forgé et panneaux en bois; chêne et sapin. Suite à de nombreux débats sur la résistance à l'érosion du fer, certaines maisons proposent des modèles mixtes utilisant la fonte uniquement pour les parties exposées à l'humidité; platines de fixation, poteaux,..., le cadre étant quant à lui réalisé en fer forgé. Ces nouvelles stalles et cloisons de boxe ont l'avantage d'être démontables ce qui permet de réorganiser, si nécessaire, la configuration de l'écurie; en fonction des variations du nombre de chevaux, de leurs modèles ou en cas de changement de l'activité équestre.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Ces structures métalliques offrent la possibilité de diversifier les décorations plus facilement que pour une structure totalement en bois. Il en est ainsi, par exemple, pour les ornementations, fixations des points d'attache, porte-brides repliables ou escamotables, agrémentant les poteaux de bout de stalle.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Par mesure de précaution, des capitonnages en paillasson ou autres matériaux protecteurs peuvent être fixés sur les bat-flancs: "... en vis à vis les stalles de bois rouge, dont les bat-flancs s'habillaient de tapis pour protéger les bêtes et éviter que, par les soirs d'orage, elles ne se blessent.- Chabot Paul-

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Aménagement des stalles et boxes.

 

Décoration. 

Les matériaux habillant les fonds de stalles sont des plus nobles; carreaux de faïence émaillée, granit ou pierre, marbres blancs ou de couleur, bois précieux,.... 

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Ces fonds sont surmontés de frontons ou de cadres.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Les anneaux d'attache sont ornementés et, souvent, équipés de dispositifs évitant les prises de longe.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Equipement

 

Foins, grain, mâches, eau disposent de matériels spécifiques pour leur distribution;

-râteliers: Ils sont placés de différentes façons; au dessus de la mangeoire, au même niveau ou en dessous.. Les râteliers traditionnels, placés au dessus de la mangeoire, permettent, certes, au cheval de déployer son encolure mais peuvent poser problème au niveau de l'inhalation des poussières.

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

- mangeoires: Elles peuvent être à niveau constant ou équipées d'un anti- débordement.

- barbotoires: Elles sont dédiées à la distribution de l'eau ou au barbotage. Elles disposent d'un robinet de vidange pouvant éventuellement être relié directement aux caniveaux de drainage. 

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Le magasin à avoine

 

Pour plus de commodité, le magasin à avoine est, si possible, placé au rez-de- chaussée. Les coffres à grain doivent être élevés au-dessus du sol pour tenir le grain au sec et l'éloigner de la vermine. Le grain peut aussi être stocké à l'étage et descend, alors, par une gaine alimentant un distributeur, souvent doseur.

Le local est équipé de tout le matériel nécessaire à la préparation des repas; hache-paille, fourneau à cuisson concasseur,... 

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Le foin et la paille sont stockés à l'étage ou au rez-de-chaussée, suivant  la configuration du bâtiment. Quand le foin est stocké à l'étage, il est facile, grâce à des trappes ou à des gaines, de le distribuer directement dans les râteliers.

 

 

Remise

"Les bonnes remises sont celles qui sont spacieuses et sèches. Elles doivent être modérément éclairées pour protéger les couleurs des voitures et doivent être éloignées le plus possible des sources de production d'ammoniaque; écurie, dépôt de fumier". HV Loncey préconise pour le sol l'utilisation de parquet de chêne ou d'un sol étendu d'asphalte et, pour le plafond, du plâtre.

Un poste de lavage est installé à proximité. Il doit être ombragé car le lavage en plein soleil provoque des risques de détérioration des bois et des peintures. Le sol, ainsi que l'accès vers la remise, doit être le moins salissant possible.

 

Remise Wadenaker

Remise Wadenaker

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

La remise est équipée du matériel nécessaire au rangement des différentes pièces mobiles des voitures et aux outils nécessaires à leur entretien; chèvres, et autres systèmes de levage. 

 

Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1
Description des écuries de luxe de la fin du XIX° siècle. Suite 1

 

Certains regretteront qu'il y aient moins de photos que dans la première partie  et que nous nous référencions majoritairement aux anciens catalogues. La raison principale est la disparition de ces aménagements au profit de modèles simplifiés qui sont plus aisés à nettoyer (ex: mangeoires en béton) par un personnel, comme de nos jours, beaucoup plus restreint.

Rassurez-vous, la fin de cet article reprendra de nombreuses photographies. Nous y aborderons les fonctions et aménagements des selleries et terminerons notre présentation en traitant de la composition et de l'organisation des personnels travaillant dans de grandes écuries de luxe comme celles du prince Radziwill ou du comte d'Harcourt,...

 

 

Texte:

Patrick Magnaudeix

 

Documentation et photos: (Collection de l'auteur)

 

Comtesse de Pange "Comment j'ai vu 1900/2"

Gérard Rousset Charny "Les écuries de palais de la belle époque"  dans "Le cheval à Paris"

Gyslaine Bouchet "La vie d'un cheval à Paris"

Comte A de Comminges "Le cheval Soins pratiques 1894"

H V de Loncey "Le cheval du bourgeois et du sportman"

Délégation de la ville de Paris "rue du faubourg St Honoré".

Laloy, Jardiller, Rabourdin,Rabot, entreprise générale d'installation, " 5 catalogues de 1884 à 1903"

...

Autres documents à consulter

 

Livres

Pascal Liévaux et Patrice Franchet "Architecture équestre"

Pascal Liévaux "Les écuries des châteaux français"

 

 

Articles d'attelage-patrimoine.com

Patrick Magnaudeix

(Cliquer sur les liens ci dessous)

Ecuries du prince Radziwill

Ecuries de luxe de R Wanamaker

Ecuries du baron Von Zuylen de Haar

L'écurie du baron Empain

L'attelage à travers l'oeuvre des Delton 1

L'attelage à travers l'oeuvre des Delton 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flavie 23/01/2017 08:52

un bel article ! Merci !