Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 19:55
      Chars ... corporations
         et arts nouveaux

cortege anvers195

                         Chars des joaillers d’Anvers « La terre source des pierres précieuses »

Texte; Figoli

Documents : HBP/Figoli

La pratique  des processions remonte aux temps les plus anciens et se retrouve dans les vieilles fêtes paiennes ; mercuriales,... A Rome elles accompagnent les différents cultes .Mais dés cette époque l’aspect religieux se croise déjà avec des enjeux politiques, festifs, économiques,...voir l’articleL'origine de l'attelage sportif présentée par un "agitateur"(1) .
 Si les processions  apparaissent de façon ponctuelle au 11° siècle, suite par exemple à des épidémies,  elles se structurent autour de la vénération des Saints patrons et deviennent régulières  13° siècle.

Dés cette époque, les confréries professionnelles participent à toutes les manifestations religieuses. Ainsi à Bruges en 1291 dans le cadre de la procession du Saint sang, il apparait dans une charte de la guilde des « débardeurs » que cette participation leur était même imposée. Dans cette même ville, dés 1310 la procession se déroula lors de la foire annuelle. Cette interpénétration entre le cultuel et l’économique devint assez courante dés cette époque.

 Ces manifestations se composaient d’un défilé intégrant les cavaliers, les corporations, les corporations, les archers, la magistrature,… et bien sur le clergé portant la relique du Saint patron de la ville. Des « mystères » (scènes théatrales d’inspiration biblique) ponctuaient le déroulement du défilé.

Au 15° et 16° siècle, les géants apparaissent entre autres pays,  en Belgique.

geants


Il semble qu’ils représentaient les Saints patrons des villes ou des personnalités ayant préservé la ville d’une funeste augure par exemple une invasion.

Les chars apparaissent dans ces manifestations également au 16° et 17°siècle. Ces défilés prirent de plus en plus l’aspect de fêtes populaires et s’inscrivirent particulièrement  dans le Nord de l’Europe, dans la culture locale. Cela n’a pas été sans résistance du clergé qui interdisait régulièrement certains types d’expression comme par  exemple les Géants. A la fin du 19° et début 20° les corporations tenaient un rôle essentiel dans ces manifestations et présentaient des chars de plus en plus fastueux et pour certains assez exceptionnels. Les défilés étaient devenus des outils de promotion de villes et des corporations:
cortege anvers 2196


comme ici les Chars des  brasseurs de bière à Munich.
cortege 2201

cortege 1200
ou ce char des tapissiers au Danemark
cortege 3202


Il y avait une certaines concurrence entre les villes ainsi entre Anvers et Bruxelles. Le 16 Septembre  1894 Bruxelles organisa un cortèges des pierres Précieuses ou chaque char était dédié à une pierre particulière ;Diamant, Saphir Rubby,…. Le lendemain, le quotidien d’Anvers « het Handelsblad  van Hantwerpen » traitait  avec le plus grand mépris l’organisation de cette manifestation spécifiant bien entendu qu’il aurait été d’une autre qualité s’il avait été réalisé à Anvers.

En 1923 la parade de la joaillerie d’Anvers découragea tous ses concurrents. L’objet était bien d’affirmer la suprématie d’Anvers comme la capitale du diamant.

cortege anvers 4198
 par exemple avec ce char du "Marchand de bijoux japonais".
cortege anvers 3197

Ces chars pouvaient mesurer jusqu’à 5,45 m de large ce qui nous laisse apprécier la prouesse technique des meneurs pour faire passer ces édifices dans les rues étroites d’Anvers. 

La majorité de ces manifestations n’étaient pas spécialisées et tous les corps de métiers pouvaient être représentés dont  bien sur sellier et carrossiers.
cortege 4203                                               Char de selliers au Danemark

Chacun devait présenter des créations exceptionnelles de sa corporation. Il semble que ce traineau de style "arts nouveaux" conservé au musée de Bruxelles ait été réalisé spécialement vers 1900 pour un de ces défilés.
char-des-corporations 0148


Je vous laisse admirer cette étonnante réalisation de carrosserie métallique symbole du remplacement progressif de  l’utilisation traditionnelle du bois par la tôle dans la construction des véhicules.
char-des-corporations 0150

char-des-corporations 0149-copie-1

Partager cet article

Repost 0

commentaires