Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 15:45

 Attelage dans les peintures de Charles Ferdinand de Condamy

 

13-condamy-charles-fernand-de-185-le-mail-coach-et-son-rela 

 

 Le comte Charles Ferdinand de Condamy est né à Gamache dans la Somme, le 27 Juin 1847. Fils d'un ancien officier de la garde de Charles X, il reçut l' éducation classique d'un jeune aristocrate. Initié trés tôt aux beaux arts, il fut par la suite l'élève du peintre académique Felix Joseph Barrias (1822-1907). Doté d'un don d'observation et d'un goût pour la représentation du mouvement, il s'écarte assez rapidement de l'académisme pour se consacrer, dans un style spontané, à la représentation de ses autres passions; la chasse, les chevaux et les chiens.

Propriétaire, entre 1875 et 1897, d'un équipage "Le Rallye Picard" il est également lieutenant de vénerie à Amiens.

Privilégiant au début de sa carrière la technique du fusain rehaussé de gouache, il réalisera des huiles sur toile et sur panneau. Fluide et vive comme l'animal qu'il croque, l'aquarelle sera cependant sa technique de prédilection.

 

04-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 5

      Aquarelle rehaussée de gouache représentant un chien et un cheval au repos dans un sous bois

 

 Son oeuvre présente une face de la peinture animalière de son époque.

 Il exposa ses oeuvres trés appréciées de l'aristocratie européenne:

 

                         Au Salon de Paris, de 1878 à 1882

              Aux tuileries et au Salon des "peintres et sculpteurs de                 chasse et de vénerie", de 1891 à 1908.

              En continu à la galerie "Le goupy § Pairault § Cie", de                   1891 à 1907

 

Ses représentations de chasses et de courses seront reprises dans différentes revues où elles seront diffusées sous forme de gravures. On les retrouvera entre autres dans le petit journal L'Illustré "Soleil du Dimanche",...

 

2013-03-18_164237.jpg

 

 Ses sujets , outre la représentation des chiens et des chevaux couvrent les différents loisirs équestres de l'aristocratie dont en premier la chasse.

  

14-Venerie cerf

 Aquarelle sur papier, représentant une vénerie au cerf, datée de 1893

 

07-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910.9jpg

 

 En connaisseur averti il prendra soin de représenter toutes les facettes de cette activité et peindra ainsi de nombreuses voitures dédiées au transport des chiens et des personnels, comme ces dog-carts attelés en poste avec un ou deux postillons.

 

 05-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 6

       01-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 2

 

 Il mettra un soin particulier à décrire les équipages des chasseurs et invités

 

08-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 10

 

Les coachs y apparaissent aussi bien dans leur préparation que dans leur participation au transport des invités.

 

      10-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910.12jpg

       02-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 3

       03-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910 4

   2013-03-18_194106.jpg

 

En dehors de la chasse, les attelages sont présents dans ses oeuvres sur les courses.

2013-03-28 161002

2013-03-28 160915

 

  Charles Ferdinand Condamy a également montré d'autres formes d'attelages liées à la vie mondaine et sportive de l'aristocratie et la haute bourgeoisie de la fin du XIX° siècle.


2-7comte charles ferdinad de condamy 3

      1-7 comte charles ferdinand de condamy 1847 1910.13jpg

                 

Nous terminons cet article par le talent humoristique de cet aristocrate qui n'hésitait pas à manier la caricature dans les productions destinées aux journaux précedemment cités.


2013-03-18_194510.jpg

2013-03-18_194740.jpg

2013-03-18_194618.jpg

 


Texte:

Figoli

Documentation:

D Gaiser, H.B. Paggen, Figoli.

 

 2013-03-18_194924.jpg

     

Vous trouverez ces tableaux en pleine page dans l'album:

 peinture-Charles-Ferdinand-Condamy peinture-Charles-Ferdinand-Condamy

 

 

  2013-03-18_193731-copie-1.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires