Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 11:07

   Cette synthèse, d'une partie de l'énorme travail de recherche réalisé actuellement par  Hughes Legrand, vous donnera de précieux éléments sur l'histoire de cette célèbre maison.

 

    road coach

 Road coach Million Guiet § Cie (Musée de Marcigny)

 

POINTS DE REPERES SUR LA MAISON MILLION, GUIET & Cie  

  

    GUIET-11.jpgFabrique de carrosserie de MM Million, Guiet § Cie sur le contre haut du boulevard du Roi de Rome 

 

 

27.09.1852 : création à Lyon de la snc Million Guiet ayant pour objet le commerce d’exportation et d’importation, ayant son siège à La Havane (Ile de Cuba), par Eugène Million et Michel Guiet

 

1854 : société Million et Guiet,commissionnaires pour l’étranger en sellerie et carrosserie au 7 rue des Petites Ecuries à Paris 10 [Firmin Didot, 1854]

 

5.12.1855 : dissolution de la première société et création d'une société nouvelle Million, Guiet et cie, ayant pour objet la commission en marchandises et le commerce d’exportation et d’importation de marchandises de provenance française et étrangère, siège 7 rue des Petites Ecuries à Paris 10, pour accueillir deux nouveaux associés, Joannes Savoy et Joanny Million.

 

1.7.1857 début bail et promesse de vente d'un terrain de 3.833 m², situé boulevard de Passy (actuel 64-66 avenue Kléber) à Paris 16°, mais promesse de bail signée dès mars 1855.

 

1858 : construction de l'usine boul. de Passy sur le terrain loué.

fin 1858 : prorogation de la société, objet social étendu à toutes autres opérations industrielles de fabrication et de négoce, siège 26 rue de Montholon à Paris

 

14.3.1859 : achat de 4.757 m² de terrain boul. de Passy ; bureaux au 26 rue de Montholon à Paris

 

1857-60 : Guiet, Savoy & Co. Forwarding Agents in New-York, 32 Broadway (Michel Guiet et Jean-Claude Savoy sont cousins germains)

1860 :  Guiet, Savoy & Co. merchants, New-York, 32 Broadway, 80 Irving pl. & 26 rue Montholon, Paris 9

 

1863 : il est précisé dans un acte que la raison sociale et la signature sont pour les opérations faites par la Maison de Paris, Million Guiet & Cie, et pour celles faites par la Maison de New-York, Guiet, Savoy & Cie 

 

1862-63 : Usine boul. du Roi de Rome [av Kléber], bureaux 26 rue de Montholon Paris 9

 

20.11.1864 : sous-location à la Maison Moussard (carrossier), du magasin et de 6 pièces au 58-60 avenue Montaigne, Paris 8
 

28.12.1864 :  dissolution de la précédente snc et création de la snc Million, Guiet & Cie entre E. Million, M. Guiet et J.C. Savoy, pour l’exploitation de la Carrosserie, siège 10 rue Notre-Dame de Lorette, Paris

 

2.7.1870 : achat du terrain de 1.456 m² et de 3 pavillons au 58-60 av. Montaigne, Paris 8

 

4.12.1878 : Million, Guiet et Cie loue en plus les 95 et 97 av. Montaigne (ancient. Maison Bouillon-Keller)

 

28.7.1883 : achat d'un terrain de 5.750 m² à Sir Richard Wallace, rue des Arts et rue Eugénie à Levallois-Perret

Vers 1888 : changement des numéros de l'avenue, leur adresse devient 50-52 av. Montaigne

 

1889 : permis de construire pour le 54 av. Montaigne

Début 1890 : vente du 50-52 av. Montaigne au comte de Lariboisière qui fait construire un hôtel particulier

 

1890 : décès d'Eugène Million, la snc Million, Guiet et cie devient la sté en commandite Guiet et cie, siège 52-54 av. Montaigne, associés : Michel Guiet, J.C. Savoy et Auguste Guiet (fils du premier)

 

1893 : décès de Michel Guiet, succession à son fils unique Auguste [Gustave] Guiet

 

1895 : Million Guiet & Cie, carrossiers à Paris, av. Montaigne, 54 et 57 (Annuaire de la Carrosserie)

 

1897 : Million Guiet & Cie, carrossiers à Levallois-Perret, rue des Arts, 71 (Annuaire de la Carrosserie)

 

1900 : Million, Guiet et Cie (Guiet et Cie Succ), carrosserie, harnais, automobiles, 124 bis av. de Villiers, Paris 17

 

1900 :  création Sté Gale de Construction de Voitures et d’Automobiles, Anciens établissements Million-Guiet & Cie, avec siège à Paris, 3 rue Scribe

1898 à 1901 (ou 1908 ?) : SFAE - Société Française d'Automobiles Electriques, 3 rue Scribe, Paris, usine à Levallois (ancienne maison Million, Guiet & Cie)

 

Début 1902 : dissolution de la soc. GUIET & Cie ayant pour objet le commerce de la carrosserie, avec son siège à Paris, 124 bis av. de Villiers

 

Début 1903 : Auguste Guiet annonce qu’il se retire des affaires

     

1913-18 : Etablissements MILLION-GUIET, carrosserie de luxe, bureaux et ateliers, 71 rue des Arts, Levallois [Annuaire du Carrossier]

     

1919-1943 : Million – Guiet - SIEGE SOCIAL BUREAUX & ATELIERS 28 & 30, Rue Greffulhe à LEVALLOIS-PERRET– MAGASIN D’EXPOSITION 55, AVe DES CHAMPS-ELYSEES

 

Donc le nom de Guiet et Cie apparaît surtout dans les actes de 1890 à 1895, puis ils ont repris l'ancien nom prestigieux de Million Guiet et Cie après 1895.

imagefile

 

Les autres sociétés créées par les mêmes associées, ne sont pas citées.

Les informations en surlignage, correspondent aux sociétés pour les voitures automobiles.

 

bv000003.jpg

 

Rolls Royce Silver Ghost Torpedo (Vous pourrez voir d'autres voitures carrossées par Million Guiet sur le site de François Vanaret: link )

 

 

Texte:Hughes Legrand

 

 amg833

 

Landau à glace Million § Guiet Paris (collection Scheidel)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

guiet michel 05/10/2016 17:19

surpris d'avoir un illustre homonyme, faisais il vraiment des voitures éléctriques?MG

attelage patrimoine 05/10/2016 18:39

D’après les inscriptions au registre du commerce oui. Mais avant tout, c'est l'un des plus grands constructeurs de voitures hippomobiles de luxe.
Par ailleurs en 1898, il existait même à Paris une société de fiacres électriques.

bernard 02/09/2011 08:49


Intéressante étude