Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

attelage-patrimoine

Vous trouverez une présentation très accessible des articles en allant dans la catégorie "THEMES FAVORIS". Vous y trouverez: carnet adresse, bibliothèque, vidéos,... auteurs et un classement spécifique à chaque catégorie.

"Raid" London Brighton

 

 

"Raid"

 

 

London Brighton

 

 

 

 

Dans différents articles, nous avons déjà souligné l'immense investissement financier et d'organisation qu'engageait certains propriétaires, en particulier américains,dans la pratique du coaching.  Ainsi Messieurs Bennet et Tiffany lors de leurs séjours à Cannes n'hésitaient ils pas à affréter des trains spéciaux transportant plus de 60 chevaux et une centaine de personnes.

 

"Enfin l’hiver, MM Gordon-Bennet et Tiffany allant passer la saison dans le midi, expédient par train spécial à Nice leurs deux coaches The Météor et The Comet , avec les attelages et les hommes de service. Le train spécial n’est pas de trop, car il y a soixante chevaux pour le double service de  Nice à Monte-Carlo et de Nice à Cannes."

-extrait de l'article "Le Coaching"-

 

Nous vous proposons de découvrir en images une autre de ces "extravagances" américaines. Il s'agit de la liaison entre Londres et Brighton réalisé par le New-yorkais G Vanderbilt. Il n'a pas hésité  à faire traverser l'atlantique à tout son équipage. 

 

Vous trouverez la totalité des photos sur la page face book du "Carriages Museum of America"

 

 

 

 

Album Photo du "raid" Londres Brighton

 

réalisé par  Alfred G Vanderbilt

 

"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
"Raid" London Brighton
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article