Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 07:35

 

 

Techniques de déneigement et

 

circulation en hiver au XIX° siècle.

 

 

 

On voit que de nos jours, malgré d'énormes moyens techniques; alerte jaune, orange et rouge, le "moindre" flocon de neige peut entraver, sinon paralyser, la circulation. Nous allons visiter un autre monde, celui de nos ancêtres, de leurs solutions face aux intempéries hivernales; certes, beaucoup moins techniques mais s'appuyant sur un esprit de solidarité qu'il serait bon de redécouvrir.

 

 

Les effets de la neige sur la circulation

Dans ces dessins de presse de 1879, nous pouvons constater qu'une ville comme Paris pouvait être complètement bloquée lors d'importantes chutes de neige.

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Les conditions extrêmes que nous montrent ces dessins, avec d'importants congères bloquant la circulation, ne sont pas les seules difficultés entraînées par le manteau neigeux.

Sur une voirie composée de pavés ou de macadam, la moindre chute de neige entrave fortement le déplacement des chevaux, encore plus quand ceux-ci sont attelés. Ces quelques photos du site "Salut Paris" nous donnent une idée des conséquences des conditions hivernales sur les transports.

Par terrain glissant, les chevaux doivent être menés à la main quand ils ne sont pas, tout simplement, immobilisés.

 

Rue royale et Madeleine 1908 (crédit:Salut Paris)

Rue royale et Madeleine 1908 (crédit:Salut Paris)

Place de la concorde 1919 (crédit: Salut Paris)

Place de la concorde 1919 (crédit: Salut Paris)

 

Il est courant à Paris et dans de nombreuses autres villes que les voyageurs, aidés par les passants, descendent de voiture et s'activent à la sortir d'une situation périlleuse.

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Les accidents sur ces pavés verglacés sont nombreux et, à la moindre fracture, provoquent l'abattage des équidés.

 

Accident sous la neige 1919 ( crédit Salut Paris)

Accident sous la neige 1919 ( crédit Salut Paris)

 

En cas d'immobilisation, la seule solution consiste à dételer et équiper les sabots des chevaux de fers spécifiques ou, le plus souvent, de moyens de fortune comme un sac de toile.

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Cependant, de telles réponses n'ont que peu d'efficacité lors de chutes de neige importantes. La seule solution reste de libérer la chaussée de son manteau neigeux. Dans les trois premiers quarts du XIX°, ce travail s'effectue à la seule aide de pelles et d'une noria de tombereaux.

 L'article "Paris sous la neige en 1879" vous donnera une idée plus précise des modalités de ces opérations de déneigement. Dans les grandes villes de l'Europe de l'ouest, comme Paris, cette seule solution perdura très tardivement.

Déneigement à la pelle en 1908

Déneigement à la pelle en 1908

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Les matériels de déneigement sont expérimentés dans les chemins de fer dès les années 1840. Les surplus neigeux obstruant les voies sont évacués par des lames biaisées installées sur les devant des locomotives. 

 

Le chasse-neige:

 

Il semble que les premiers chasse-neige à traction hippomobile furent initiés dans les années 1860 en Amérique du nord avec pour objectif de dégager les voies de circulation en milieu urbain. Les larges voies de des cités d'Amérique du nord permettaient de repousser la neige sur les côtés dégageant ainsi, au centre de la voie, un passage assez large pour la circulation. En Europe, aux voies urbaines plus étriquées, l'enlèvement restait la seule solution. C'est en montagne, où il fallait protéger les infrastructures comme les ponts de la surcharge, que les chasse-neige furent initialement utilisés. Le tourisme d'hiver renforça cette nécessité. 

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Cette carte postale de Bagneres nous montre un chasse-neige venant au secours d'attelages. Il est de type classique avec une forme triangulaire.

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

En voici un du même type, en action

 

Les modèles furent nombreux et firent l'objet de multiples brevets d'invention. Initialement composés de traverses en bois, ils furent vite renforcés de pièces d'acier et adaptés à leur différentes fonctions:

-  de grands modèles pour dégager les voies principales des villes et des campagnes.

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

- des modèles plus modestes dédiés au seul déneigement des trottoirs et des allées des parcs urbains.

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Dans des régions comme le Canada où, l'hiver, le manteau neigeux est quasi permanent, une autre technique consiste à "damer" des pistes pour ouvrir ainsi les voies au passage des traîneaux. 

 

Rouleaux à neige

 

Ces rouleaux d'un bon poids étaient entourés de planches distantes de quelques centimètres. Ils tassaient ainsi la neige en réalisant une sorte de damage.

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Si ce rouleau pouvait servir à tracer des pistes forestières, il était le plus souvent, en raison de son coût élevé, acheté et utilisé par les communes.

Ainsi, la ville de "Sorel" en possèdait un dont l'utilité est ainsi décrite dans le journal "Sud", le 13 décembre 1890.

"Les rues de la ville sont en bon état et le rouleau municipal a rendu les chemins très attrayants aux promeneurs en les mettant unis et durs comme une piste de course."

Voici une autre description de l'ouverture de la circulation à Joliette. Elle est parue dans le journal "La voix du nord" du 1° février 1894:

"On a eu, lundi et mardi, les plus fortes tempêtes de neige de la saison. La neige a atteint une hauteur de dix pieds. Toute circulation a été complètement interrompue ces jours derniers. La tempête a permis de faire sentir l'intérêt de l'énorme rouleau dont la ville a fait l'acquisition l'année dernière. Cette machine vient de nous rendre de réels services. Les neiges ont été considérablement écrasées et durcies et la circulation dans nos rues est devenues sensiblement plus facile." 

Ces deux films vous présentent cet étonnant dispositif en action.

 

 

Les modèles de rouleaux et chasse neige furent très variés. Cette vidéo présente une collection assez complète de ces matériels de déneigement et de leur évolution.

 

 

Les routes déneigées ou damées restaient souvent impraticables pour les voitures munies de roues. Les voies ainsi dégagées n'étaient souvent accessibles qu'aux traîneaux.

Dans les régions aux longues périodes d'enneigement, les utilisateurs possédaient donc des traîneaux en plus de leurs voitures d'été, y compris dans les transports publics. 

 

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

La mémoire collective ne retient de ces traîneaux privés que l'image de légers véhicules découverts, plus ou moins élégants. reposant sur des patins.

 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Pourtant, un grand nombre de ces traîneaux, ayant les même fonctionnalités que les voitures, présentent la même diversité de forme que celles ci; landaus coupés, ...

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

D'autres véhicules circulaient. Il s'agissait de voitures classiques dont la caisse était simplement posée sur un train de patins. 

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.
Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

 Plus simplement, pour d'autres, des patins étaient fixés à l'essieu à la place des roues.

Techniques de déneigement et circulation au XIX° siècle.

 

Texte: 

Patrick Magnaudeix

Documentation et photos:

Hippotese, quatre saisons, tradition Fahrkrunst, collection personnelle, salut Paris, courtoise,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mommy makeover dallas 22/07/2017 09:03

Hi there, I found your blog via Google while searching for such kinda informative post and your post looks very interesting for me.

Julie Wasselin 12/06/2017 22:19

Passionnant… merci Patrick !

Philippe, Musée de Bourg 08/06/2017 14:59

Merci Patrick pour cet article en effet passionnant et richement illustré, j'ai (encore ) appris des choses, à très bientôt ?

jose cardoso brito 07/06/2017 22:42

Très obrgado M. Patrick, l'article intéressant sur la neige et traineaux utilisé en France pendant l'hiver, est un article fabuleux, très intéressant, mais deux détails a attiré mon attention, le second traîneau, craindront le nom de Lisbonne. Principale et la cour st., Et il a l'air un peu comme les voitures électriques il y a à Lisbonne quelques années, mais tombe curieusement à Lisbonne jamais la neige, et Nacionaldos Musée des Carrosses, il n'y a pas un traîneau pour les gens de voir.
Merci pour ce travail intéressant sur la neige et trenós.José.

Magnaudeix 12/06/2017 22:58

C'est aux USA