Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 10:25

Réalisation de la housse d'un siège d'une berline de gala Ehrler

 

dans les ateliers de Luis Alba


 18 tumba

 

Dans l'article « Carruajes Alba »... L’excellence!  ...nous vous avions montré différentes voitures restaurées dont une berline de gala du carrossier Ehrler, à Paris, montée avec un siège à l'anglaise garni d'une superbe housse. A notre demande, Maria Angeles et Luis Alba nous ont communiqué ces photos accompagnées d'une brève description technique de la restauration de ce siège .

 

Processus de réalisation de la housse du siège du cocher.

 

Emplacement du cocher. Cadre en bois où la housse est placée. 

1 tumba

 

La charpente de ce cadre est en bois. L'intérieur est garni avec des ressorts au centre, à l'emplacement du cocher et, sur les côtés, il est garni de paille de seigle, de fibres de noix de coco et de crin animal. 

2 tumba

 

 Après avoir placé les fibres de noix de coco, on termine avec un tissu de coton ou de lin épais en ajustant bien la forme du cadre.

3 TUMBA

 

Après le processus de restauration vient la réalisation en cuir des doublures de la housse  en préservant les formes originales, suivi de la pose des tissus d’extérieur qui sont vert foncé et rouge vif dans le cas de cette restauration.

4 tumba

 

Une fois que les tissus sont positionnés, les ornements, réalisés précédemment à la main, pièce par pièce en soie rouge et fil d'argent, peuvent alors être fixés.

5 tumba

6 tumba

7 tumba

 

La réalisation des franges suit la technique d'origine en soie rouge, le tout est cousu  manuellement. 

8 tumba

9 tumba

10 tumba

11 tumba

12 tumba

14 tumba

 

Le tissu d'assise est alors positionné et fixé avec les pans . 

15 tumba

 

Les armoiries  peuvent alors être fixées. 

16 tumba

17 tumba

 

Le restaurateur M. Luis Alba et sa femme, avec le propriétaire de la voiture Mme Ana María Bohorquez, lors de  la livraison de la voiture. 

 19 tumba

 

Cette superbe réalisation nous montre, si cela était encore nécessaire, qu'au delà des qualités professionnelles (savoir-    faire, documentation,...),  la qualité du goût du restaurateur et de son client est un élément essentiel de la réussite d'une restauration. Cela ne fait que reprendre les qualités et  exigences des créateurs de ces véhicules, comme l'exprime ci dessous le sellier garnisseur Dupont dans le GdC n°  10 de 1860. 

home-car_0001.jpg

 

Ces housses, aux pans droits au XVIII° siècle, vont s'orner dans les années 1825-30 d'un grand pli (en forme de cône renversé) aux angles. Elles deviennent au XIX° siècle un des ornements majeurs des voitures de luxe. Leur composition n'a d'autre règle que le goût et bien sur les contraintes techniques liées à la disposition du siège du cocher sur la voiture, ce qui est fort bien expliqué dans l' article de Dupont précédemment cité.


home-car_0002.jpg

 

Les formes et ornementations d'une housse, comme nous pouvons le voir ci dessous, sont donc multiples et variées avec comme seul dénominateur commun; l'élégance.

 

20140104 094119

20140104 094131

20140104 094143

 

En voici un, actuellement en cours de restauration dans les ateliers de Luis Alba.

PROXIMA RESTAURACION 4

 

Un des travaux le plus délicat et le plus long est la fabrication des perles qui, rappelons le , sont entièrement réalisées à la main avec des fils de soie et d'argent.

 PROXIMA RESTAURACION 2

PROXIMA RESTAURACION 3

 

Nous terminons cet article en remerciant chaleureusement la maison Carruajes Alba  de nous avoir ouvert les portes de ses ateliers.


 

2014-01-10 162940

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dust Cover 03/04/2014 14:07

C'est vraiment un jolie transport et unique , cela donne envie de se balader partout!