Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

attelage-patrimoine

Vous trouverez une présentation très accessible des articles en allant dans la catégorie "THEMES FAVORIS". Vous y trouverez: carnet adresse, bibliothèque, vidéos,... auteurs et un classement spécifique à chaque catégorie.

Omnibus privé 4: Omnibus de type "classique"

Préambule

Vous êtes nombreux à nous demander une nomenclature des types de voitures, intégrant l'évolution des modèles et leur utilisation suivant les époques.

Tâche compliquée car:

-vos attentes sont diverses, spécifiques à vos centres d'intérêt qu'ils soient; techniques, historiques, typologiques,...

-On ne peut que difficilement se fier aux dénominations utilisées par les constructeurs, dessinateurs ou journaux professionnels et ce, pour diverses raisons:

           °"Des voitures totalement différentes par la structure et l'apparence portent cependant le même nom.Ainsi, la dénomination "vis à vis" désigne, au XVIII° siècle, une voiture fermée à deux places et, au XIX°, une voiture découverte à quatre places ".-Jean Louis Libourel-

Nous pouvons ajouter de nombreux autres exemples; diligence, mail coach,...

           °"Une même voiture peut avoir des dénominations différentes sans lien apparent; le milord muni de demi-portières est indifféremment appelé "milord à portes" ou "américaine."-Jean Louis Libourel-

Pour finir, la dénomination d'une voiture peut être déterminée, même dans le sérieux Guide du carrossier, sans aucune logique; hormis l'application d'une politique commerciale liée à la mode du moment.

Cette confusion nécessite qu'avant toute présentation d'une voiture nous utilisions un référentiel fiable.

Donc, dans tous ces articles sur les types de voitures, nous nous appuierons sur les classifications établies par Jean Louis Libourel dans: 

"Voitures hippomobiles; vocabulaire typologique et technique".

 

Nos articles seront composés d'une présentation générale du type de voiture traité, de son histoire, complétés par un fond documentaire composé de dessins et commentaires d'époque (extraits d'ouvrages de carrosserie, de cahiers de dessins, de catalogues de constructeurs, de journaux professionnels,...). Ces documents vous donneront de précieuses indications sur l'origine du véhicule présenté ainsi que ses dimensions, ses avancées techniques,...

Ils seront proposés chronologiquement et, hormis quelques cas particuliers, dans leur totale intégrité; dessins, cotes et commentaires.

 

 

Omnibus privé

de type "classique"

 

Comme nous l'avions évoqué dans l'article:Omnibus privé 1:Origines et premières utilisations.Omnibus de gare, d'hotel, de pensionnat,... ,

les compagnies de chemins de fer mettent en service, dans les années 1850, des omnibus de correspondance entre les différentes gares de Paris.

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

L'aspect pratique de ces omnibus intéresse rapidement les riches voyageurs qui vont en faire commande à leurs carrossiers pour leur service privé.  

"La création, par les compagnies de chemin de fer, de petits omnibus de correspondance séduisit rapidement nos riches propriétaires habitant les chateaux et des maisons de campagne situés à quelques lieues des stations de chemin de fer. Chacun d'eux voulut bien vite en posséder un pour ses besoins particuliers.

Depuis cette époque, les carrossiers ont étudié cette voiture, tant au point de vue de son utilité que de sa forme et certains sont vraiment parvenus à en faire un petit véhicule fort élégant."

-"Guide du Carrossier" du 15 septembre 1861-

Leur utilisation va très rapidement s'élargir à d'autres fonctions donnant ainsi naissance, comme nous l'avons vu dans les articles, omnibus privé 2omnibus privé 3, à différents modèles caractéristiques; omnibus à capucine, ballon,...

 

Cependant, un omnibus dominera le marché d'où sa dénomination d'omnibus classique. Il a la particularité de permettre à son propriétaire de voyager confortablement tout en se faisant accompagner par ses gens de maison et ses bagages sur l'impériale. Il devient donc le moyen de transport privilégié des personnes fortunées pour se rendre de la gare à leur lieu de villégiature.

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Progressivement,  l'utilisation de ce type d'omnibus se diversifie, allant de la voiture de service aux véhicules les plus luxueux; omnibus de chateau, de chasse,.... Il peut, pour les petits modèles, être muni d'un siège de cocher à garde- crotte. Cependant, la majorité ont des sièges montés sur coffre de break.

Chacun a des caractéristiques propres adaptées à son utilisation. Vous trouverez leurs spécificités dans la présentation des différents modèles du "Guide du carrossier" et de la "Carrosserie Française" qui termineront cet article. Dans un premier temps, nous allons nous attacher à décrire les différentes caractéristiques définissant un omnibus de type "classique" à partir des dessins d'épure, parus dans le guide du carrossier du 15 décembre 1860.

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Ce modèle "classique" se construira dans toute la deuxième partie du XIX° siècle et le premier quart du XX°. L'esthétique des formes fluctuera grandement et il est impossible de se baser sur elles pour la datation des véhicules; tout juste pouvons nous noter que:

-les modèles à angles vifs et à pieds de coupés sont apparus que dans les années 1870.

-la carrosserie automobile et particulièrement celle des limousines influencera, dès les années 1900, la forme très galbée de l'arrière de certains omnibus.

En plus des deux places offerte sur le siège cocher cet omnibus transporte suivant les modèles un nombre variable de passagers dans la caisse et sur l'impériale. 

 

L'impériale;

 

Elle se compose d'un ou plusieurs sièges et d'une galerie destinée au rangement des bagages. On y accède en posant les pieds sur la frette de roue et les deux palettes adaptées au coffre. La poignée de coquille, la galerie de siège et la galerie d'impériale servent de rampe. Comme vous pourrez le constater dans la description de l'omnibus 207 du GDC, certains peuvent avoir des palettes disposées à l'arrière.

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Des échelles pliantes peuvent également équiper les très grands modèles.

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Replié en deux cet exemplaire peut facilement se ranger sous une des banquettes de la caisse.(collection privée)

Replié en deux cet exemplaire peut facilement se ranger sous une des banquettes de la caisse.(collection privée)

 

Le coffre;

 

Il peut s'agrémenter, comme sur cette épure, de deux portes sur les côtés; particularité qui caractérise souvent les omnibus  utilisés dans les chateaux ou à la chasse. Les claies facilitent la ventilation ce qui permet d'y entreposer, entre autres, des victuailles.

 

La caisse;

 

Elle mesure entre 140 cm et 155 cm de large, à hauteur de la ceinture de la voiture, alors que cette mesure peut aller jusqu'à de 165 cm pour les omnibus publics. La longueur dépend de la capacité d'accueil de passagers; mais, en général, l'espace réservé à chaque passager tourne autour de 50 cm. 

Elle est munie d'une cave profonde ce qui est rendu possible par un essieu arrière cintré. La voiture est montée sur des ressorts à pincettes à l'avant et sur un jeu de trois ressorts à l'arrière. L'avant-train est muni d'un heurtoir (fig 3) permettant de limiter le rayon de braquage (en venant buter contre la plaque du rond près du lissoir ou à l'opposé, suivant que l'on braque à droite ou à gauche). 

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

La mécanique de frein;

 

Différentes dispositions techniques ont été utilisées. En voici une parmi les diverses mécaniques présentées, au cours des années, dans le Guide du carrossier. 

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

 Pour les passionnés de restauration, voici le plan d'un autre omnibus "classique" à quatre places, plus tardif, dessiné par Dupont dans une parution du GDC d’août 1895. En cliquant sur les vignettes succédant au plan, vous accéderez à la description complète des modalités de construction de cette voiture.

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

La garniture intérieure;

 

Elle dépendra de la qualité de la voiture et de son utilisation. Si un simple drap de laine suffit à habiller une voiture de service, cuirs, soies, bois précieux ou ivoires ornementent les plus luxueux omnibus.

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Vous trouverez ces spécificités d'aménagement intérieur, mais aussi extérieur, de ces véhicules dans les différents modèles extraits du Guide du carrossier et de La carrosserie française que nous vous présentons maintenant. 

Pour chaque type d'Omnibus classique, classé par ordre chronologique, nous précisons son origine et la date de sa parution. A titre indicatif, nous indiquons l'appellation commerciale donnée par le dessinateur.

 

Omnibus "classique" 1864

 

n° 183, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1864, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1865

 

n° 201, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 février 1865, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1865

 

n° 207, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1865, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1867

 

n° 257, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1867, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1868

 

n° 279, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1868, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1869

 

n° 303, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1869, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1871

 

n° 349, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 juin 1871, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1890

 

n° 823, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 février 1890, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1892

 

n° 62, publié dans "La carrosserie française" du 15 juillet 1892, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1892

 

n° 890, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 décembre 1892, sous l'appellation "Omnibus"

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Vous trouvez ci-dessous un autre modèle semblable, plus tardif, paru dans La carrosserie française, en 1899.

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1898

 

n° 198 publié dans "La carrosserie française"  du 15 avril 1898, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1898

 

n° 230 publié dans "La carrosserie française"  du 15 septembre 1898, sous l'appellation "Omnibus classique"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1901

 

n° 1084, publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 août 1901, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1902

 

n° 1097 publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 avril 1902, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Dans les années 1900, l'industrie automobile va inspirer de nouvelles formes de caisses aux formes plus galbées, en particulier dans la construction des limousines. On retrouve l'influence de ces innovations de l'automobile dans la construction hippomobile comme le montre ces deux derniers modèles d'omnibus datant de 1905.

 

 

Omnibus "classique" 1905

 

n° 1152 publié dans "Le guide du carrossier"  du 1 avril 1905, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Omnibus "classique" 1905

 

n° 1152 publié dans "Le guide du carrossier"  du 15 décembre 1905, sous l'appellation "Omnibus"

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"

 

Texte:

Patrick Magnaudeix

 

Documentation:

 

Baslez "Album dessins" (collection privée)

Furger Andres "Kutschen Europas des 19 und 20 band 2"

Guillon Amable "Méthode de l'architecture en voitures" (collection de l'auteur)

Lagard Textes et dessins de la "Carrosserie française" (collection de la Fédération française de carrosserie)

Libourel Jean Louis "Voitures hippomobiles, vocabulaire typologique et technique "

Rommelaere Catherine " Voitures et carrossiers au XVIII° et XIX° siècle"

Thomas Brice  Textes et dessins du "Guide du carrossier" (collection de l'auteur et collection de la Fédération française de carrosserie)

 

...

 

 Quelques exemples d'omnibus de type "classique"

 

Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Omnibus privé 4: Omnibus de type  "classique"
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article